Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Martissant ou l’aboutissement de la politique d’exclusion sociale en Hayti

éditorial ,Haiti

Nous sommes en train de vivre une expérience inique et unique. Ce cortège de misère, d’insécurité, de crimes, de honte, de sang, de déception, de déchirement et de démagogie nous met en face de la communauté des nations.

Il s’agit ici dans ce papier de braquer les projecteurs sur la situation à Martissant.

Plus de deux mois après l’éclatement d’un conflit armé à Martissant poussant plusieurs milliers de citoyens à abandonner leur domicile, l’État haytien se montre cohérent et égal à lui-même dans sa culture d’exclusion sociale, de discrimination et de violation des droits de la personne humaine.

Juno7 Pub

En effet, les habitants des zones comme Villages de Dieu, Tibwa, Martissant, Fontama, Carrefour, Gressier, Léogâne ainsi que quatre départements: Sud-Est, Sud, Grand’Anse et des Nippes… ne sont pas des êtres humains pour les autorités haytiennes.

Cette situation prouve une nouvelle fois que l’État haytien est déterminé dans sa pratique inhumaine.

Plus de deux mois après, les dirigeants haytiens n’ont pas honte de montrer à la face du monde que les bandits ont le contrôle du territoire malgré les grandes envolées du Ministre de l’intérieur, du Directeur de la Police nationale et d’autres prétendus responsables.

Nous sommes pris jusqu’au  cou par des faussaires-dirigeants. Depi yo jwenn wout pou yo pase ak zoreken, gaz pou mete nan machin yo (yo gen ponp gaz pa yo), yo ka fè makèt, yo ka jwenn fanm pandan madanm yo lòtbò… yo di lanmèd pou pèp.

Mais l’histoire notera qu’en moins d’une semaine, Laboule, une autre zone qui était sous l’emprise des bandits, la Police Nationale d’Hayti a fait appel aux Colombiens en renfort pour chasser les bandes armées.

Par cet acte, la Police nationale envoie un message clair: Laboule est habité par une autre espèce d’Haytiens; Martissant et quatre départements, non. Nèg yo byen konnen sa pou yo fè pou rezoud pwoblèm bandi nan peyi a.

Martissant est l’aboutissement de la politique d’exclusion sociale orchestrée, alimentée et nourrie par les dirigeants haytiens.

Iléus PAPILLON, Sociologue

Martissant ou l’aboutissement de la politique d’exclusion sociale en Hayti

En savoir plus:

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce samedi 7 août 2021

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

Les bandits délogent le CFEF, les étudiants cherchent un abri provisoire pour sauver ce qui reste de l’année académique. La terreur qui sévit dans...

Sécurité

Marie Michelle Verrier, porte-parole de la PNH, donne la garantie que l’institution policière a renforcé sa présence à Martissant. En dépit du fait qu’un...

Transport

Embouteillage monstre sur la route de Martissant menant dans le Grand Sud. Embouteillage monstre sur la route de Martissant depuis mercredi. La circulation des...

Sécurité

Le commissariat de Martissant sous contrôle des unités spécialisées de la police nationale d’Haïti Le commissariat de Martissant est  sous contrôle des unités spécialisées...