Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Violence armée: l’Organisation Médicale Médecins Sans Frontières ferme ses portes à Martissant

Violence armée: l'Organisation Médicale Médecins Sans Frontières ferme ses portes à Martissant

Violence armée : l’Organisation Médicale Médecins Sans Frontières (MSF,) ferme officiellement ses portes à Martissant après 15 ans de service dans la 3e circonscription de Port-au-Prince.

Port-au-Prince , Haïti .- A cause de la violence armée qui règne à Martissant depuis deux mois, l’organisation médicale Médecins sans frontières a été contrainte de quitter la zone. Faute d’une garantie de sécurité pour son staff et ses patients, médecins sans frontières annonce dans une note en date du 2 aout 2021 qu’elle quitte Martissant, après 15 ans de présence continue dans la zone. MSF dit poursuivre les discussions afin de pouvoir relocaliser son centre d’urgence dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.

L’organisation, dans un souci d’attirer l’attention sur la situation insoutenable à Martissant, avait initialement suspendu ses activités pour une semaine, du 28 juin au 5 juillet 2021. “Un mois après, la situation perdure, l’Organisation médicale humanitaire se voit donc obligée de mettre les clés sous la porte.

Juno7 Pub

Après 15 ans de présence continue dans la zone de Martissant, Médecins sans frontières a dû vider les lieux. L’Organisation a eu à déménager selon un créneau horaire strict et précis ; donc elle n’a pas
eu le temps d’enlever ni son logo ni les autres signes et inscriptions d’identification du centre d’urgence”, peut on lire dans cette note.

MSF, dans cette note, persiste pour dire “qu’elle dénie toutes responsabilités de ce qui pourrait se passer dans les anciens bâtiments du Centre d’urgence à Martissant 25. Toujours déterminé à continuer d’accompagner la Population haïtienne en générale et les plus démunis en particulier, MSF poursuit les discussions afin de pouvoir relocaliser son centre d’urgence dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince.”

MSF continuait de nourrir l’espoir de revenir à Martissant, car l’année 2021 ramène 30 ans de présence continue en Haïti et le Centre d’urgence condensait la moitié de cette histoire. Les activités de MSF à Martissant ciblaient, rien que dans la proximité immédiate du Centre, une population d’environ 300 000 personnes. Les soins dispensés concernaient la prise en charge des traumas, des urgences médicales, gynéco- obstétricales (jaune, orange et rouge selon le système de triage SATS).

Et pour l’année 2020, MSF à Martissant a admis 33 100 personnes aux urgences.
Toujours à Martissant et via le Centre d’urgence, MSF appuyait 9 autres structures de santé à Martissant et dans les environs. Le centre comptait parmi son personnel 270 nationaux et 4 expatriés. Ses activités communautaires portaient essentiellement sur la sensibilisation au Covid-19,
aux violences sexuelles, à l’hygiène, à l’asthme ; et à l’appui à la chloration de 20 kiosques de la DINEPA.

MSF continue de demander aux acteurs armés en Haïti de respecter la sécurité du personnel de santé, des patients, du matériel et des structures médicales ; les véhicules et ambulances doivent aussi pouvoir circuler en toute sécurité.

Violence armée: l'Organisation Médicale Médecins Sans Frontières ferme ses portes à Martissant

En savoir plus:

Haiti: l’essentiel de l’actualité du lundi 2 août 2021

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

Les bandits délogent le CFEF, les étudiants cherchent un abri provisoire pour sauver ce qui reste de l’année académique. La terreur qui sévit dans...

Sécurité

Marie Michelle Verrier, porte-parole de la PNH, donne la garantie que l’institution policière a renforcé sa présence à Martissant. En dépit du fait qu’un...

Transport

Embouteillage monstre sur la route de Martissant menant dans le Grand Sud. Embouteillage monstre sur la route de Martissant depuis mercredi. La circulation des...

Actualités

Le MSF relocalise son centre d’urgence à l’avenue Charles Summer dans les locaux de l’ancien Centre de diagnostic et de traitement intégré (CDTI), couramment...