Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Mic-O et BIC mettent en valeur les femmes haïtiennes via le morceau “Chimen Paradi”

Mic-O et BIC mettent en valeur les femmes haïtiennes via le morceau "Chimen Paradi"
Getting your Trinity Audio player ready...

Les artistes Mic-O et BIC unissent leur voix pour mettre en valeur les femmes haïtiennes via le morceau “Chimen Paradi”.

Téléchargez la toute dernière application de Juno7, disponible sur Android et iOS, pour rester informer des dernières actualités d’Haïti 24/24 et ne manquer aucun scoop. onelink.to/hsbpmc

“Chimen Paradi” est la dernière chanson en date du jeune artiste Clervois Michel connu sous le pseudonyme Mic-O. BIC, amoureux de la poésie, a déposé sa voix sur ce morceau qui fait de la promotion pour les femmes haïtiennes souvent dénigrées par certains dans la société. Lors d’une interview accordée à Juno7, Mic-O a expliqué pour la rédaction du journal le vrai contexte de cette musique qui dure environ trois minutes.

“Chimen Paradi a pris naissance après plusieurs réflexions sur le droit des femmes et leur valeur dans la société. Quand nous regardons dans un premier temps comment la société à travers d’autres musiques ont pris l’habitude de les dénigrer, pour nous c’était un prétexte de lever la voile pour montrer une autre facette de la femme pendant que nous profitons de les valoriser, faire de la promotion pour le droit des femmes, les contempler et les admirer”, a détaillé Mic-O.

Le morceau “Chimen Paradi” est un moyen pour Mic-O et BIC de chanter l’amour pour les femmes. Les deux artistes dans leurs paroles veulent montrer à la gente féminine tout leur amour à travers des choses nouvelles qu’elles n’ont jamais vécues. Cette chanson est un pur mélange de poésie et de belle mélodie.

Mic-O est revenu sur le choix de BIC qui a participé à ce projet musical. “BIC est un artiste qui a l’habitude de chanter sur le droit et la valorisation de la femme dans la société. J’ai pensé qu’il était l’homme idéal pour porter ce projet et c’est le cas”, a dit le jeune artiste qui vit actuellement aux États-Unis.

Installé depuis quelques mois en terre américaine, Mic-O vit à présent une autre réalité. Toutefois, il est conscient qu’il peut profiter d’autres opportunités et rester motivé. Le jeune chanteur veut à tout prix faire décoller sa carrière pour fixer de nouveaux objectifs qui pourraient être bénéfiques pour la musique haïtienne.

L’artiste promet d’autres chansons et la signature de contrat, sans dévoiler aucune date en signe de prudence. Toutefois, il promet du lourd pour l’année 2024.

“Chimen Paradi” est disponible sur la page YouTube Mic-Ofisyèl depuis environ une semaine. Le chanteur a remercié ses fans qui l’ont toujours soutenu dans ses projets de qualité qui démarquent la médiocrité, a-t-il dit.

Issu d’une famille chrétienne, Mic-O de son vrai nom Clervois Michel est né aux Gonaïves. Il était avocat au barreau de St-Marc. Il est traducteur de langues, chanteur et compositeur. Il est formé dans plusieurs domaines d’art, dont la technique d’écriture musicale, il est acteur de cinéma entre autres.

Mic-O et BIC mettent en valeur les femmes haïtiennes via le morceau "Chimen Paradi"

A lire aussi :

La BRH annonce la reprise de la compensation électronique des chèques

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Culture

Getting your Trinity Audio player ready... Une chanson poignante pour la célébration du drapeau haïtien Le 18 mai dernier, jour de célébration du drapeau...

Société

Getting your Trinity Audio player ready... Propos grossiers, mépris, stigmatisation, la complication des femmes haïtiennes stériles La stérilité est généralement définie comme étant l’incapacité...

Éducation

Getting your Trinity Audio player ready... Une bourse d’étude dédiée exclusivement aux femmes haïtiennes: la “Bourse Intel pour les femmes haïtiennes”. “University of the...

Culture

Getting your Trinity Audio player ready... COVID-19: BIC, de son vrai nom Roosevelt Saillant s’associe à l’Agence des États-Unis pour le Développement International et...