Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Les Nations Unies renouvellent la nécessité de renforcer la protection des journalistes

Nations Unies - L’ONU se dit préoccupée par les actes brutalités policières contre les journalistes

Les Nations Unies renouvellent la nécessité de renforcer la protection des journalistes afin de favoriser l’existence d’une presse libre, diversifiée et professionnelle.

Les nations unies, dans une note de presse, encouragent le développement de structures organisées et de médias plus responsables et invitent les autorités à mettre en œuvre les recommandations dans le cadre de l’Examen périodique universelle (EPU) et du Comité des droits de l’Homme par rapport aux droits à l’information et à la liberté de la presse en Haïti.

Dans ce contexte, le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, « exhorte tous les gouvernements à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour défendre la liberté, l’indépendance et la diversité des médias ».  Ainsi, les Nations Unies renouvellent la nécessité de renforcer la protection des journalistes afin de favoriser l’existence d’une presse libre, diversifiée et professionnelle.

Juno7 Pub

Cette année, le thème retenu pour marquer cette journée est « L’information comme bien public ». À travers ce thème, les Nations Unies entendent mettre un accent particulier sur le rôle des médias dans la production d’informations vérifiées dans l’intérêt du public et à la préservation du droit à la liberté d’expression.

Le contexte haïtien, soulignent elles dans cette note,  est marqué ces derniers mois par un environnement de travail difficile en raison d’incidents liés au travail des journalistes, au phénomène de la désinformation, et à la multiplication des discours haineux.

Les Nations unies rappellent que cette année, Haïti occupe la 87e place au classement mondial de la liberté de la presse de Reporters Sans Frontières, alors que le pays occupait la 83e place l’année dernière. Cette situation devrait interpeller tous les acteurs afin que l’accès à l’information comme droit fondamental puisse contribuer pleinement à renforcer la démocratie.

Les Nations Unies encouragent le développement de structures organisées et de médias plus responsables et elles invitent les autorités à mettre en œuvre les recommandations dans le cadre de l’Examen périodique universelle (EPU) et du Comité des droits de l’Homme par rapport aux droits à l’information et à la liberté de la presse en Haïti.

En savoir plus

Ralph Tedy Erol ranpòte premye edisyon konkou nasyonal Fotojounalis la

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Journée internationale de la jeunesse: les Nations Unies appellent à l’encadrement des jeunes Haïtiens. Ce, qui leur permettra de développer leur plein potentiel au...

Actualités

Journée mondiale de la liberté de la presse: Le ministère de la culture et de la communication (MCC) réitère son engagement à combattre toutes...

Éphéméride

“Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir”, disait Aimé Césaire. Voici l’éphéméride du 3 mai 2021 Le 3 mai sert à rappeler...

Actualités

Haïti qui représente un “environnement de travail dangereux et précaire” perd 4 places au classement de la liberté de la presse pour reculer à...