Connect with us

Hi, what are you looking for?

Santé

Covid-19 Omicron: les États-unis imposent de nouvelles mesures aux voyageurs

Les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés le 8 novembre prochain
Photo crédit: NNA/AFP

Omicron: les États-unis imposent de nouvelles conditions aux voyageurs. Les Tests Covid doivent dater de moins de 24 heures et les vaccinations de plus de deux semaines.

Afin de combattre la nouvelle variante du Covid-19, Omicron, les États-unis ont publié une liste de nouvelles mesures auxquelles les voyageurs doivent se conformer. À partir de ce lundi, rapporte l’ambassade américaine , toutes les personnes se rendant aux États-Unis, y compris les enfants de plus de deux ans, doivent se conformer aux nouvelles mesures sanitaires visant à contrer le coronavirus et, surtout, la nouvelle variante Omicron.

La première est que chacun doit présenter des résultats négatifs d’un test viral COVID-19, soit par antigène soit par PCR, mais effectué un jour avant l’arrivée prévue aux Etats-Unis. Jusqu’à aujourd’hui, les tests négatifs des voyageurs étaient valables jusqu’à 72 heures.

Juno7 Pub

Les vaccins sont obligatoires, mais ont un composant spécifique, la date à laquelle il a été administré au voyageur doit être au moins 14 jours avant le voyage. “Ils seront également tenus de confirmer sous forme d’affidavit que les informations qu’ils soumettent sont vraies”.

Cela doit être indiqué sur la carte de vaccination à présenter avant d’embarquer dans l’avion, selon le communiqué publié sur le site web de l’ambassade des États-Unis en Haïti.

“Les voyageurs étrangers doivent être entièrement vaccinés et fournir des documents attestant de leur statut vaccinal avant d’embarquer dans l’avion”.

Une personne est considérée comme pleinement vaccinée dans les cas suivants : deux semaines (14 jours) après avoir reçu une dose d’un vaccin unidose accepté.

Pour ceux qui ont un vaccin nécessitant deux doses, la dernière dose doit avoir été reçue au moins deux semaines avant le départ.

“2 semaines (14 jours) après la fin du programme de vaccination avec un vaccin COVID-19 accepté (pas de placebo) dans un essai clinique”, est exigé par les autorités américaines.

En outre, après avoir terminé le programme de vaccination avec un vaccin COVID-19 Novavax (ou Covavax) (pas de placebo) dans un essai clinique de phase 3.

Si vous faites partie de ceux qui ont complété le calendrier de vaccination avec deux vaccins différents, la déclaration indique que “2 semaines (14 jours) après avoir reçu 2 doses de n’importe quelle combinaison vaccinale COVID-19 acceptée qui ont été administrées à au moins 17 jours d’intervalle.”

“Si vous ne remplissez pas ces conditions, vous n’êtes pas complètement vacciné. Même si vous avez eu le COVID et que vous n’avez reçu qu’une seule dose des vaccins à 2 doses, cela n’est pas considéré comme un calendrier complet aux États-Unis”, a déclaré l’ambassade dans le communiqué.

Voici une partie de la déclaration indiquant quelles sont les exceptions à ces dispositions :

-Les exceptions à cette politique seront extrêmement limitées : -Les personnes âgées de moins de 18 ans.

-Les personnes qui, sur prescription médicale, ne peuvent pas recevoir le vaccin.

-Les voyageurs d’urgence qui n’ont pas accès au vaccin.

-Les voyageurs étrangers qui se sont rendus dans l’un des 33 pays précédemment soumis à des restrictions ne seront plus tenus d’obtenir des exemptions d’intérêt national (NIE) pour voyager.

-Les vaccins acceptés comprendront ceux qui sont approuvés ou homologués par la FDA, ainsi que les vaccins figurant sur la liste d’utilisation d’urgence (LUE) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Consultez le site web des CDC pour obtenir la liste actuelle des vaccins acceptés.

-Le CDC ne recommande pas l’utilisation des vaccins combinés COVID-19 dans le calendrier de base. Cependant, ces stratégies sont de plus en plus courantes dans de nombreux pays en dehors des États-Unis. Par conséquent, aux fins de l’interprétation des carnets de vaccination pour les voyages aux États-Unis, le CDC considérera comme valides les combinaisons vaccinales COVID-19 acceptées.

-En ce qui concerne les tests, les voyageurs qui sont entièrement vaccinés doivent également présenter un test négatif effectué au plus tard un jour avant le voyage. Cela concerne tous les voyageurs : citoyens américains, résidents permanents légaux (LPR) et ressortissants étrangers.

-Les voyageurs non vaccinés, qu’il s’agisse de citoyens américains, de résidents permanents ou du petit nombre de ressortissants étrangers non vaccinés exemptés, doivent présenter des documents attestant d’un test négatif effectué au plus tard un jour avant le voyage. Pour plus d’informations, visitez state.gov.

Les États-Unis rouvrent leurs frontières aux voyageurs vaccinés le 8 novembre prochain

Photo crédit: NNA/AFP

En savoir plus:

Enlèvement des 17 missionnaires: trois autres otages ont été libérés

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Santé

Le gouvernement américain accorde un don de 39 780 mille doses de vaccin anti-covid à Haïti. Dans le cadre de la lutte contre le...

Santé

Chypre: un professeur d’université confirme la contamination de 25 personnes par le nouveau variant “Deltacron”. La pandémie de coronavirus qui traîne derrière elle plusieurs...

Monde

Covid-19: la Chine suspend son trafic aérien jusqu’en 2023 L’Administration de l’aviation civile chinoise (CAAC) a annoncé le 6 janvier en cours que les...

Monde

Nouvelle-Zélande: un homme se fait vacciner dix fois en une journée contre le coronavirus. Un homme dont son identité n’est pas encore révélé s’est...