Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

“Le pays est placé en état d’alerte maximale”, dixit Rameau Normil

"Le pays est placé en état d'alerte maximale",dixit Rameau Normil

Le pays est placé en état d’alerte maximale après les derniers assassinats. Rameau Normil annonce la “tolérance zéro pour les bandits”.

Pour mieux lutter contre le phénomène de l’insécurité qui sème continuellement le deuil au sein de la société haïtienne, les autorités judiciaires et policières viennent tout juste de prendre la décision de placer le pays en état d’alerte maximale.

"Le pays est placé en état d'alerte maximale",dixit Rameau Normil

L’annonce a été faite ce lundi 31 août, par le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Rameau Normil, à l’issue d’une réunion de haut niveau tenue dans les locaux du MJSP, impliquant le ministre de la justice et de la sécurité publique, Rockfeller Vicent, le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Ducarmel Gabriel et des membres du haut état major de l’institution policière.

L’assassinat, en sa résidence privée à Pèlerin 5, le vendredi 28 août 2020, du Bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, a été au coeur de cette rencontre axée spécifiquement sur la question de l’insécurité en général. Confiant et déterminé, Rameau Normil tente de rassurer la population.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“L’une des décisions prises au niveau de la PNH en réponse à la résurgence de l’insécurité est la mise en alerte maximale du pays. Par rapport aux récents crimes, la Direction Centrale de la Police Judiciaire a déjà ouvert une enquête. Et elle avance très bien. On ne peut pas maintenant donner des détails sur l’enquête pour des raisons d’ordre stratégique et opérationnel”, a confié le DG, précisant que tous les auteurs, co-auteurs et complices de ces crimes répondront obligatoirement aux questions de la justice dans un court délai.

“Aucun crime commis sous mon commandement ne restera pas impuni. Dans un court délai, vous aurez les détails concernant les premiers éléments de l’enquête de la DCPJ”,a confié le DG Rameau Normil annonçant “tolérance zéro pour les bandits”.

Le chef du parquet lui, n’a pas fait dans la dentelle. “L’enquête sur l’assassinat du bâtonnier Dorval avance à grand pas et plusieurs personnes ont été auditionnées”, a garanti Me Ducarmel Gabriel sans révéler leur identité.

Selon le CG Me Ducarmel Gabriel, un point fixe a été placé devant la résidence de la victime à Pèlerin 5 afin de mieux protéger la scène du crime. D’autres prélèvements y seront effectués sous peu, souligne-t-il affirmant que l’enquête aboutira et les auteurs et complices seront arrêtés et poursuivis en justice pour répondre de leur crime conformément aux instructions du ministre Vincent.

Advertisement. Scroll to continue reading.

En savoir plus:

Le Barreau de Port-au-Prince se dissocie de tous les hommages au bâtonnier venant de l’exécutif

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Plus de contenu

Aktyalite AN KREYÒL

Se jodi samdi 27 fevriye 2021 an, antèman ajan SWAT TEAM ki rele Patrick Anozard chante nan lokal lekòl nasyonal polis la ki sou...

Actualités

Don de nourriture: la PNH apporte des clarifications. Elle précise que le «Service de Soutien à la PNH» n’existe pas. Port-au-Prince, Haïti.- a Direction...

Sécurité

Brutalité policière contre des journalistes: très préoccupée, la Police Nationale d’Haïti annonce une enquête pour fixer les responsabilités. Port-au-Prince , Haïti .- Cette semaine,...

Actualités

Brutalité policière contre des journalistes: l’AJH condamne et exige une enquête pour identifier les auteurs de ces exactions contre les professionnels de la presse....