Connect with us

Insécurité

PNH : Léon Charles déclare la guerre aux « fauteurs de trouble»

Published

on

PNH : Léon Charles déclare la guerre aux « flauteurs de trouble»
Alez_728

Le directeur général a.i. de la Police Nationale , Léon Charles a promis de sévir contre les responsables des violences enregistrées dans la capitale le vendredi 20 novembre.

Port-au-Prince, Haïti.- Quelques heures seulement après la sortie fracassante des policiers se réclamant de « Fantom 509 », le directeur général par intérim de la Police Nationale, Léon Charles, est intervenu dans un point de presse pour condamner les violences, présenter ses sympathies aux victimes et promettre de sévir contre les responsables de l’incendie d’une dizaine de véhicules dont la plupart sont immatriculés « Service de l’État ». Lors de ce point de presse organisé à la Direction Générale de la Police Nationale, Léon Charles, a annoncé des réponses à ces débordements.

Les policiers, rappelons-le, ont gagné les rues pour réclamer 25 000 gourdes sur leur carte de débit et un salaire de base de 50 000 gourdes. Le nouveau Commandant en Chef de la PNH, qui s’est gardé de se prononcer sur les revendications des policiers, estime que ces mouvements de protestation émaillés de casses et de violences fragilisent davantage l’institution policière décrié depuis un certain temps à cause de son attitude lors des manifestations.

Après 25 ans de travail, il est hors de question de perdre cette institution régalienne fragilisée par ses propres membres, avertit Léon Charles qui promet d’agir rapidement contre ceux qu’il présente comme des « fauteurs de trouble » . Léon Charles promet de faire respecter la loi de la République en vue de protéger la population haïtienne.

Des mesures nécessaires seront adoptées selon l’ex-ambassadeur d’Haïti auprès de l’Organisation des États Américains (OEA) qui annonce par ailleurs que le processus d’indentification des complices de « Fantom 509 » avance de manière satisfaisante.

Fix Clairin Lakay

Ceux qui ne veulent pas se comporter comme il faut doivent se retrouver derrière les barreaux pour être corrigé a lancé Léon Charles qui sollicite la collaboration de la population dans la bataille contre l’insécurité et les menaces internes qui pèsent sur l’institution policière.

Il faut souligner que plusieurs changements stratégiques ont été opérés au niveau du haut commandement à la suite du mouvement des « Fantom 509 » le vendredi 20 novembre 2020 au cours duquel d’importants dégâts matériels ont été enregistrés.

En savoir plus:

Le fils ainé de Donald Trump testé positif au COVID-19

Jac

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,006,872 other subscribers

Archives