Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Pour Défenseurs Plus, pas de solution à l’insécurité sans la résolution de la crise politique

Le Collectif Défenseurs Plus clarifie le choix de Guylande Mesadieu et dénonce des menaces de mort

La solution à cette crise d’insécurité chronique doit passer par la résolution de la crise politique et institutionnelle selon Défenseurs Plus.

Tandis qu’Haïti fait face à une grave crise institutionnelle : avec un parlement dysfonctionnel, un exécutif amputé de son Président à la suite de l’assassinat crapuleux de Monsieur Jovenel MOISE et un pouvoir judicaire paralysé et amputé de son Président, le Collectif Défenseurs Plus dit constater avec regret une multiplication des actes d’insécurité durant ces derniers mois dans la zone métropolitaine et dans certaines villes de provinces.

Dans une note de presse publiée le 29 juillet, cette entité de la société civile rappelle que cela fait plus de trois ans que le pays vit sous les menaces constantes des groupes armés et des appels à la haine et la violence de toutes sortes. Le Collectif Défenseurs Plus qui déplore les deux (2) attaques sur son local en l’espace de neuf (9) mois, croit que la solution à cette crise d’insécurité chronique doit passer par la résolution de la crise politique et institutionnelle que confronte le pays.

Juno7 Pub

“Cela dit, les acteurs en place doivent dépasser leur orgueil et leurs intérêts particuliers en vue d’une restructuration totale de l’État haïtien, qui sans nul doute, est en plein effondrement. Seule une implication des citoyens et des citoyennes responsables pourrait contribuer à redresser la barque nationale car, la participation aux affaires politiques est un droit humain fondamental”,soutient cette structure qui croit que la situation sécuritaire du pays reste préoccupante.

Selon le constat de Défenseurs Plus, l’insécurité continue d’affecter le quotidien de la population en générale, des citoyens et citoyennes vivant dans des bidonvilles et quartiers populaires en particulier. Des gens continuent d’être tués à Martissant et les cas de kidnapping persistent dans différentes régions du territoire citant notamment le cas de cette jeune étudiante qui a été enlevée à son domicile à Bon repos, celui de l’enlèvement du journaliste sportif Frantz Paul et trois (3) autres personnes dont son frère et sa femme, sur le tronçon de route entre Gros morne (Artibonite) et Bassin Bleu (Nord’Ouest).

En ce sens, Défenseurs Plus appelle les autorités à prioriser la résolution de l’insécurité chronique à laquelle fait face la population haïtienne afin que le pays puise retrouver la paix.

Le Collectif Défenseurs Plus clarifie le choix de Guylande Mesadieu et dénonce des menaces de mort

En savoir plus:

Le gouvernement réduit de moitié les allocations de carburant au sein de l’administration publique

Je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu