Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Un projet de cadre d’accord sera soumis aux parties prenantes haïtiennes par le GPE

Les groupes Kingston et 21 décembre convoqués par le GPE via visioconférence pour ce vendredi 6 octobre
Getting your Trinity Audio player ready...

Le Groupe des Personnalités Éminentes de la CARICOM aura à soumettre un projet de cadre d’accord aux parties prenantes haïtiennes.

Après la dernière visite du Groupe des Personnalités Éminentes de la CARICOM en Haïti du 8 au 14 novembre 2023, en vue de faire la médiation entre les acteurs haïtiens en quête d’une solution à la crise en organisant des rencontres entre les parties prenantes haïtiennes, initiative qui a échoué puisque jusqu’à date, la solution à la crise multiforme à laquelle fait face le pays peine à être trouvée, le GPE a fait une dernière sortie à travers un communiqué.

Dans ce communiqué, le GPE reconnait qu’à l’heure actuelle, Haïti continue de souffrir, le cycle des déprédations et de la violence des gangs armés se poursuit, s’étendant à de nouvelles zones et ajoutant au nombre déjà élevé de victimes en précisant que les acteurs politiques, pleinement conscients de cette terrible réalité, poursuivent leur approche zéro-sum aux efforts pour parvenir à un accord qui mettrait fin à l’impasse politique prolongée, permettant de trouver une résolution des autres facettes de la crise.

Toujours selon le communiqué, le Groupe des Personnalités Éminentes de la CARICOM souligne que lors de sa troisième visite en Haïti, on l’avait informé que lors de discussions informelles, un accord provisoire avait été trouvé sur certains points critiques de convergence à la suite des concessions faites par le Premier Ministre Ariel Henry. De ce fait, le GPE a cherché à s’appuyer sur ces points d’accord en ce qui concerne les dispositions de gouvernance transitoire pour des élections libres et équitables.

“Ces points comprenaient l’élargissement et le renforcement des attributs du Conseil de haute transition afin d’apporter un meilleur équilibre du pouvoir exécutif, la composition du Conseil électoral provisoire, la désignation d’un organe de contrôle de l’action gouvernementale, et la mise en place d’un gouvernement inclusif de l’unité nationale” poursuit le communiqué en précisant que certains acteurs de l’opposition insistent pour obtenir la démission du docteur Ariel Henry sinon, des discussions significatives ne peuvent pas être tenues.

Mettant en évidence les réponses encourageantes des parties prenantes haïtiennes à une proposition faite par le GPE au cours des engagements, le Groupe des Personnalités Éminentes de la CARICOM aura à soumettre pour l’examen des parties prenantes, un projet de cadre d’accord qui tiendra compte des points qu’elles ont soulevés au cours de ces engagements.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce mercredi 22 Novembre 2023

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le Premier ministre Ariel Henry s’est envolé à destination de Guyana à l’occasion de la 46e réunion de...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... La CARICOM appelle toutes les parties prenantes en Haïti à tout mettre en œuvre pour parvenir à une...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le GPE de la CARICOM conditionne son retour au pays à la réalisation de progrès significatifs entre les...

Politique

Getting your Trinity Audio player ready... L’opposition et les proches du pouvoir s’accusent mutuellement d’être trop irréductibles ce qui a conduit à l’échec des...