Connect with us

Actualités

Prônant le chambardement du système, « PATI » gagnera les rues ce 9 juin en support à la mobilisation annoncée par les Petrochallengers

Published

on

Prônant le chambardement du système, « PATI » gagnera les rues ce 9 juin en support à la mobilisation annoncée par les Petrochallengers 28
Jac

Annoncée depuis quelques semaines, la mobilisation de ce 9 juin lancée par les Petrochallengers ne compte plus les adhérents. Ce vendredi, c’est au tour du tout nouveau mouvement politique dénommé PATI d’annoncer sa participation à cette grande manifestation. Acclamant au passage le courage des juges de la Cour des comptes qui, dit-il ont produit un rapport impartial, PARTI dit appuyer tout mouvement visant à forcer les dilapidateurs des fonds PetroCaribe à rendre des comptes.

« PATI croit que cette lutte doit se faire dans l’intérêt de la nation. C’est pour cela que PATI foulera le macadam ce dimanche 9 juin 2019, à côté de toutes les autres organisations, afin de demander à la justice d’assumer ses responsabilités et mettre aux arrêts les « petro-voleurs » lit-on dans une note acheminée à la rédaction de Juno7.

PARTI salue le courage et la détermination des hommes et femmes, des acteurs conséquents de tous les secteurs qui croient dans la lutte contre la corruption, l’instabilité, l’insécurité et l’exclusion. « PATI salue le courage de la majorité qui a choisi de faire silence pendant que d’autres gaspillaient l’argent du Trésor public et armaient des bandits pour terroriser la population. Entre-temps, PATI en profite pour saluer les hommes et femmes qui ont pris leur courage à deux bras en vue de gagner les rues et faire entendre leurs voix criant « Kot kòb Petwokaribe a ? » ou dire « Non » à la corruption ou protester contre le viol » indique la note.

Regroupant des acteurs et organisations dont Platfòm REZON, MOCHA, KORE AYITI, ANVLÒP JON, JADINO, entre autres, PATI rappelle que le problème n’est pas simple. « Même quand tous les voleurs seraient arrêtés, si l’on ne chambarde pas tout le système, l’on aura toujours des chefs d’État voleurs, des parlementaires lèche-bottes et inutiles ; des ministres et premiers ministres « peze souse » argumente PARTI. Ainsi le mouvement plaide pour la démission de tous ces politiques. Ce, dans l’objectif de mettre en place un « bon » système qui prendra en compte la réalité de toutes les classes sociales du pays.

La mise en place d’un gouvernement inclusif, l’organisation d’un vrai procès afin d’écrouer tous les voleurs, la mise sur pied d’une assemblée constituante qui aura pour objectif d’élaborer une nouvelle constitution, la réalisation d’un vrai dialogue qui impliquera toutes les forces vives de la nation ainsi que la formation d’un Conseil électoral permanent composé de personnes n’ayant pas de passé douteux sont quelques-unes des recommandations faites par ce mouvement.

Barbancourt

Coordonné par l’entrepreneur Clifford Baron, ce mouvement qui préconise un chamboulement total du système actuel, a vu le jour à l’occasion de la commémoration de la fête du drapeau, le 18 mai 2019

Barbancourt

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,445 other subscribers

Archives