Connect with us

Actualités

Rareté de l’essence, corruption, inflation, et insécurité: “Nou Pap Dòmi” s’accroche plus que jamais à la “tabula rasa”

Published

on

Rareté de l'essence, corruption, inflation, et insécurité: "Nou Pap Dòmi" s'accroche plus que jamais à la "tabula rasa" 31
Actimed_728
281 views

Les petrochallengers réunis au sein de la structure “Nou Pap Dòmi” se positionnent sur la conjoncture socio-économique et politique du pays caractérisée entre autres par le dernier scandale de corruption au niveau du Sénat (affaire des cent mille gourdes), la rareté persistante de l’essence sur le marché local, l’augmentation de l’inflation à plus de 19% et l’insécurité.

Dans une note acheminée à la rédaction de Juno7, “Nou Pap Dòmi” voit ces éléments comme le résultat de l’échec des élites politiques et économiques qui, selon l’esprit de ce document, seraient prêts à tout pour maintenir le statut que pour sauvegarder leur intérêt mesquin.

Selon cette structure, il est inacceptable que le peuple continue de plonger dans la misère la plus abjecte, alors que l’argent de ses taxes est en train d’être utilisé pour faire le bonheur des hommes au pouvoir.

De ce fait, “Nou Pap Dòmi” réitère sa position exprimée dans sa récente proposition des quatre R exigeant Démission, Procès, Prison et Restitution des biens de tous ceux ayant dilapidé les 4.2 milliards de dollars générés via le fonds PetroCaribe.

Tabula rasa, voilà ce qu’exigent les Petrochallengers dans cette note tout en encourageant la population à la solidarité en vue de faire échec à ce qu’ils appellent un projet de Jovenel Moïse et ses complices du secteur économique d’accaparer le pouvoir.

Lait Bongu

bongu j7
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,718 other subscribers

Archives