Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Les réfugiés de Tabarre dispersés à coups de gaz lacrymogène par la PNH devant l’ambassade des États-Unis

Les réfugiés de Tabarre dispersés à coups de gaz lacrymogène par la PNH devant l'ambassade des États-Unis
Getting your Trinity Audio player ready...

Tabarre: des agents de la police nationale d’Haïti font usage de gaz lacrymogène pour évacuer les familles devant l’ambassade des États-Unis.

Obligés de fuir les quartiers de Truitier et de Dumornay dans la commune de Tabarre pour se réfugier depuis lundi devant les locaux de l’ambassade américaine, les habitants ont été repoussés ce mardi après-midi par la PNH qui a fait usage de gaz lacrymogène. Au micro des journalistes, ces familles qui ne savent à quel saint se vouer pleurent de leur situation et dénoncent le comportement des agents de la police.

En effet, le confrère journaliste Leevens Vilmé a constaté les mauvais traitements dont ont été victimes ces habitants à Tabarre par la police. “Après qu’ils ont fini de communiquer entre eux, ils ont formé un dispositif pour protéger le bâtiment de l’ambassade et quelques minutes après ils ont fait usage de gaz lacrymogène malgré la présence des enfants et des plus âgés.”

Dispersés à coups de gaz lacrymogène, les habitants étaient sous le choc et ont couru dans toutes les directions avant que certains d’entre eux atteignent l’OAVCT, bâtiment qui se trouve dans le fief du gang de Vitelhomme Innocent qui fait la loi depuis quelques temps dans cette zone.

Pour le moment, la PNH a le contrôle de la situation devant l’ambassade. Certains habitants qui n’ont nulle part où aller sont obligés de se réfugier dans l’enceinte de la Vario Canez qui se trouve en face de l’ambassade américaine.

Depuis le week-end écoulé, des gangs armés opérant dans la commune de Tabarre terrorisent la population. Pour échapper à la terreur de ces malfrats qui tuent, pillent et incendient des maisons, ils ont fui le lundi 24 juillet leurs domiciles pour s’installer devant le bâtiment de l’ambassade des Etats-Unis.

Les réfugiés de Tabarre dispersés à coups de gaz lacrymogène par la PNH devant l'ambassade des États-Unis

En savoir plus:

13 millions de dollars ont été engagés sur les 100 millions de dollars accordés à la PNH, selon Sébastien Carrière

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Économie

Getting your Trinity Audio player ready... Le taux de référence calculé par la BRH pour ce jeudi 18 Juillet 2024 est de 131,67 gourdes...

Actualités

Getting your Trinity Audio player ready... Le Premier ministre Garry Conille a informé qu’un état d’urgence sécuritaire est décrété sur 14 communes contrôlées par...

Éphéméride

Getting your Trinity Audio player ready... Nous sommes le 18 juillet 2024 Les éphémérides du jour : les fêtes nationales, les événements marquant l’histoire...

Monde

Getting your Trinity Audio player ready... Joe Biden testé positif au COVID-19 : le président américain s’isole tout en continuant à travailler. Le président...