Connect with us

Russie

Russie : un avion de ligne prend feu lors de son atterrissage, au moins 41 morts

Published

on

Russie : un avion de ligne prend feu lors de son atterrissage, au moins 41 morts 29
100 PWEN GRATIS
301 views

Quarante et une personnes sont mortes dimanche dans l’atterrissage d’urgence d’un avion de la compagnie russe Aeroflot, qui s’est entièrement embrasé avec 78 personnes à bord à l’aéroport de Moscou-Cheremetievo.

« Selon les données rectifiées dont disposent les enquêteurs à l’heure actuelle, 37 personnes ont survécu », a indiqué le Comité d’enquête dans un communiqué. Une porte-parole du Comité d’enquête (l’organisme chargé des grandes investigations en Russie), Elena Markovskaïa, a ensuite confirmé explicitement aux journalistes que le bilan était de 41 morts.

Le précédent bilan faisait état de 13 morts alors que les images impressionnantes du Soukhoï Superjet 100 en flammes laissaient craindre un bilan bien plus lourd. « Actuellement, six blessés sont hospitalisés. Deux blessés graves sont en réanimation », a déclaré sur place aux journalistes la ministre de la Santé Veronika Skvortsova, ajoutant que 14 personnes ont eu besoin d’une aide médicale.

L’avion avait été contraint pour une raison encore inconnue de revenir à Moscou-Cheremetievo, quelques minutes après son décollage à destination de Mourmansk (nord). Les premières sources faisaient état d’un incendie s’étant déclaré à bord mais une vidéo publiée plusieurs heures après le crash montre l’appareil touchant le tarmac, puis rebondissant avant de s’enflammer.

Sitôt après l’atterrissage, les passagers ont été évacués par les toboggans avant de l’avion alors que celui-ci s’embrasait à grande vitesse, d’énormes volutes de fumée noire s’élevant dans les airs. D’autres vidéos amateurs montraient les passagers courant sur le tarmac pour s’éloigner de l’appareil. Une autre, tournée de l’intérieur de la carlingue, montre un moteur en flamme tandis que des cris de panique s’élèvent dans l’appareil.

La Réserve banner1

L’agence Interfax, citant une source anonyme, a indiqué que l’appareil avait atterri avec ses réservoirs remplis de carburants car, le contact radio avec les contrôleurs aériens ayant été perdu, « il était dangereux d’effectuer une manœuvre pour vider les réservoirs au-dessus de Moscou ». « Une enquête criminelle pour violation des règles de sécurité » a été ouverte, a indiqué dans un communiqué le Comité d’enquête. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a indiqué que Vladimir Poutine avait présenté ses condoléances aux proches des victimes.

Plusieurs vols ont été détournés vers d’autres aéroports de Moscou ou celui de Nijni Novgorod, environ 500 kilomètres à l’est de la capitale russe. « Une commission travaille. Toute conclusion est prématurée », a déclaré un porte-parole de l’agence russe Rossaviatsia au sujet d’une éventuelle immobilisation des Superjet après ce crash.

Source : AFP

100 PWEN GRATIS

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,661 other subscribers

Archives