Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le Secteur démocratique et populaire dit non à la gangstérisation du pays

Secteur démocratique et populaire - L'opposition invite à la prudence face à la Covid-19 tout en réclamant la tête du président

Le Secteur démocratique et populaire est une nouvelle fois monté au créneau pour dénoncer des actes de maltraitance, la répression et le phénomène de gangstérisation du pays.

Port-au-Prince, Haïti.- Le Secteur démocratique et populaire se dit attristé de devoir dénoncer à nouveau des actes de maltraitance, la répression, plusieurs massacres dans les quartiers populaires de la région métropolitaine de Port-au-Prince et des persécutions politiques orchestrées par le gouvernement Moïse-Jouthe.

Cette structure politique de l’opposition se dit solidaire des victimes et rappelle que le président Jovenel Moïse avait annoncé cette chasse à l’homme à travers de nombreuses sorties polémiques au cours desquelles il a toujours critiqué l’attitude des opposants prêts à fomenter des complots contre les chefs d’État.

« Nap pwofite raple popilasyon an, tren lanmò san fren Jovenel Moïse la derape depi kèk jou nan peyi a, jan li te anonse li a. Tren sa a gentan fè anpil gwo aksidan kote menm ti bebe ak elèv lekòl pa epaye. Ki plis ankò, pou moun Bèlè, li fènwa lajounen kou lanwit. Sektè a mete de men nan tèt pou rele anmwe, sekou ak lavi pou moun nan Bèlè» affirme le Secteur démocratique et populaire.

Advertisement. Scroll to continue reading.

De l’avis du Secteur démocratique et populaire, le pays se trouve depuis quelques temps sous la coupe réglée d’un dictateur décrié mais prêt à tout pour se maintenir en poste.

« Li klè nou rive nan on pwen kote kontestasyon popilè a anvayi tout peyi a, tout kouch nan sosyete a, kote se nou tout ki deside revòlte kont move lavi, ensekirite, koripsyon epi konplisite leta mafya a ki mare kòd lonbrik li ak bandi pou teworize epi masakre pèp la. Nou dakò ke nou devan yon sitiyasyon malouk ke peyi a pako janm konnen nan tout istwa li. Pou nou repete defen pwofesè Monferrier Dorval “peyi a pa ni dirije ni gouvènen” kidonk chapant leta a finn kraze. » poursuit la note du Secteur démocratique et populaire.

Tout en se disant solidaire des différentes revendications populaires en cours, le Secteur démocratique et populaire appelle à une solidarité agissante entre les forces vives en vue de donner une nouvelle direction au pays puisque ses actuels dirigeants ont montré à plusieurs reprises leur incapacité à apporter des solutions aux desiderata de la population.

En savoir plus :

Menaces et intimidations contre Me Fleurant, l’OPL indexe des proches du PHTK

Advertisement. Scroll to continue reading.

Written By

Plus de contenu

Politique

“Jovenel Moïse est un obstacle à l’organisation des élections”,dixit André Michel, en réponse au Département d’État Américain La dernière position du Département d’Etat Américain...

Justice

Jovenel Moïse cité à comparaître par devant la justice pour usurpation de titre et de fonction. Port-au-Prince , Haïti .- Dans un délai de...

Actualités

Marche pour la vie: un message formel pour demander au Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti et à l’Organisation des Etats Américains de se...

Politique

Des milliers de personnes issues de différentes couches de la société ont marché à Port-au-Prince pour dénoncer une dictature de l’ère PHTK. Port-au-Prince, Haïti...