Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Des leaders du Secteur Démocratique exigent la libération du juge Dabrésil

Des leaders du Secteur Démocratique exigent la libération du juge Dabrésil
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Des leaders du Secteur Démocratique exigent la libération du juge de la cour de cassation Yvickel Dabrésil

Port-au-Prince , Haïti .- Les personnes arrêtées tôt dimanche à Petit-Bois(Tabarre) pour complot contre la sûreté de l’Etat selon le gouvernement, a reçu plusieurs visites de solidarité dont celle des leaders du secteur démocratique à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPj). Ces leaders du Secteur Démocratique et Populaire ont voulu témoigner leur support à Me .Yvickel Dabrezil, Juge à la cour de Cassation, au Docteur Marie Antoinette Gauthier, à l’inspectrice Marie Louise Gauthier, à l’agronome Louis Buteau, entre autres.

Malheureusement, ils n’ont pas pu le faire car les accusés s’apprêtaient à se rendre au parquet de la Croix-des-Bouquets sur demande du commissaire du gouvernement qui devait les entendre à propos des faits qui leur sont reprochés. À la tête de cette délégation, l’ex-sénateur Ricard Pierre et Me André Michel.

Lors d’une conférence de presse donnée peu après, le Secteur Démocratique et Populaire dit rejeter la thèse de Coup d’Etat avancée par le Pouvoir. Ce terme est utilisé, selon le SDP pour justifier l’arrestation de Maitre Yvickel Dabrezil, Juge à la cour de Cassation, du Docteur Marie Antoinette Gauthier, de l’inspectrice Marie Louise Gauthier et de l’agronome Louis Buteau.

Me André Michel ne va pas par quatre chemins pour dénoncer ce qu’il appelle un climat de répression instauré par l’équipe au pouvoir afin de continuer à régner ce, en violation flagrante de la constitution. Le militant parle d’une stratégie pour déstabiliser les mouvements de protestation et décourager les militants.

Au nom du SDP, Ricard Pierre a réitéré son soutien à tous les militants et entités supportant le mouvement anti-Jonvenel Moïse. L’ex parlementaire a encouragé les militants à rester dans les rues jusqu’à la victoire finale.
A noter qu’en debut d’après-midi de ce mardi 9 janvier, le juge Yvickel Dabrésil et les autres personnes arrêtées ont été transférés à la prison civile de la Croix-des-Bouquets.

En savoir plus:

Un bébé de deux mois et 21 enfants déportés par les États-Unis vers Haïti

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Aktyalite AN KREYÒL

Nan yon konferans pou laprès li bay jodi jedi 29 avril 2021 an, nan lokal li nan Dèlma 60, Sektè Demokratik ak Popilè a...

Actualités

“Religions pour la paix” n’a pas l’autorité morale et l’indépendance politique nécessaire pour conduire un quelconque dialogue selon le Secteur Démocratique et Populaire. Port-au-Prince...

Politique

Médiation et négociations: le Secteur Démocratique et Populaire demande à la DIRPOD de prendre ses distances à la démarche de Religion pour la paix...

Politique

Le Secteur Démocratique et Populaire (SDP) renforce sa coordination nationale et relance la mobilisation dans l’espoir de renverser Jovenel Moïse. Port-au-Prince , Haïti .-...