Connect with us

Hi, what are you looking for?

Culture

Semaine mondiale de l’éducation aux médias: les participants se prononcent pour un financement mondial des médias et de l’information

Semaine mondiale de l’éducation aux médias: les participants se prononcent pour un financement mondial des médias et de l'information

Semaine mondiale de l’éducation aux médias au Nigéria : les participants se prononcent en faveur du financement mondial des médias et de l’information comme un impératif pour lutter contre la désinformation et instaurer la confiance.

A l’issue de la 11eme édition de la semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information tenue à Abuja (Nigéria) du 24 au 31 octobre 2022, par UNESCO autour du thème « Favoriser la confiance : un impératif de l’Education aux médias et à l’information », les quelques 600 délégués venus de partout ont réaffirmé de « manière inébranlable l’urgence de faire progresser le financement mondial de l’éducation aux médias et à l’information afin de renforcer l’accès des populations à l’information. »

Dans une déclaration finale en marge de la Semaine mondiale de l’éducation aux médias et à l’information 2022 et au Forum sur l’agenda des jeunes, les participants ont déclaré leur soutien « renouvelé à l’expansion et au maintien des médias et de l’information pour tous afin de lutter contre la désinformation et d’instaurer la confiance en assurant un financement mondial de l’éducation aux médias et à l’information pour tous. »

Ils ont demandé des politiques et des stratégies d’éducation aux médias et à l’information plus solides, y compris des contrôles de responsabilité, une réglementation et une autorégulation de la part des plateformes numériques et des médias, en particulier pour les politiques de contenu et de contrat. « Mettre les enfants et les jeunes au centre des politiques et stratégies d’éducation aux médias et à l’information. Collaborer pour que les politiques éducatives nationales et infranationales intègrent les compétences et les outils de l’éducation aux médias et à l’information, et renforcent les capacités dans une perspective à long terme de formation des générations futures » sont entre autres les recommandations des participants.

Semaine mondiale de l’éducation aux médias: les participants se prononcent pour un financement mondial des médias et de l'information

Aussi, les délégués ont demandé à toutes les parties prenantes de donner la priorité à l’éducation aux -médias et à l’information en tant que pensée critique pour les jeunes, tout en garantissant leur droit à une information libre, précise et adaptée aux jeunes sur tous les sujets et aspects qui les concernent. Les jeunes doivent être impliqués dans la conception, la direction, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques d’éducation aux médias et à l’information et l’évaluation des politiques et stratégies d’éducation aux médias et à l’information aux niveaux international, régional, national, et local.

Toujours selon eux, les gouvernements du monde entier doivent formuler des politiques nationales d’éducation -aux médias et à l’information qui serviront de guide complet pour la formulation des politiques et stratégies d’éducation aux médias et à l’information qui serviront de guide complet pour la mise en œuvre d’initiatives d’éducation aux médias et à l’information à tous les niveaux de gouvernance.

Par ailleurs, les auteurs de cette déclaration ont demandé à l’UNESCO d’élargir ses programmes et son rôle en tant qu’organisation internationale de premier plan sur les politiques dans le domaine de l’éducation aux médias et à l’information, en coopération avec d’autres agences des Nations Unies afin entre autres, de créer et administrer un Fonds international pour l’éducation aux médias et à l’information ; créer une coalition internationale d’ambassadeurs plaidant pour l’éducation aux médias et à l’information.

Invité à se prononcer sur le thème « La méfiance et la désinformation minent la gouvernance démocratique : expériences et solutions en matière d’éducation aux médias et à l’information »,
le rédacteur en chef de Juno7, Jinaud Augustin a évoqué le fait que dans la société haïtienne la manipulation de l’information peut prendre plusieurs formes, telles que la diffusion de désinformation et d’informations complètement fausses, la représentation déformée de faits, de récits et d’opinions, l’utilisation d’informations hors de leur contexte, la manipulation des émotions.

Mais alors, a-t-il ajouté, il revient aux médias comme Juno7, par une méthode d’autorégulation, en l’absence de règles contraignantes, de s’engager à fournir au public des services d’information impartiaux et de qualité élevée, de se prémunir des usages détournés des opportunités offertes par le média numérique en matière d’information.

Sur le même sujet : 👉🏼 UNESCO : Jinaud Augustin revient sur ses expériences à la tête de la rédaction de Juno7 à la semaine mondiale de l’éducation aux médias au Nigéria

M. Augustin dit croire qu’en l’état actuel des choses chaque composante de la société a un rôle important à jouer pour repérer la diffusion de désinformation mais c’est aux journalistes et aux médias qu’il revient d’aider les citoyens à développer la capacité de discerner les usages responsables du numérique. Par conséquent, le financement mondial des médias et de l’information peut réellement aider à lutter contre la désinformation et instaurer la confiance.

UNESCO : Jinaud Augustin revient sur ses expériences à la tête de la rédaction de Juno7 à la semaine mondiale de l’éducation aux médias au Nigéria

En savoir plus:

L’ONU invite tous les États à ne pas renvoyer les ressortissants haïtiens en Haïti

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Éducation

LLe ministre de l’éducation nationale Nesmy Manigat a présenté le livre unique à l’UNESCO. En visite à Paris les 16 et 17 janvier 2023...

Monde

19 personnes arrêtées pour avoir organisé un «mariage gay» au Nigeria. La police islamique a procédé dimanche 18 décembre à l’arrestation de 19 personnes...

Actualités

Haïti veut inscrire le 50ème anniversaire de la disparition de Suzanne Comhaire-Sylvain au calendrier des célébrations de l’UNESCO L’Ambassadeur, Déléguée permanente de la République...

Culture

En attendant la cassave, les savoir-faire artisanaux et la culture de la baguette de pain inscrits au patrimoine immatériel de l’Unesco. En attendant la...