Connect with us

Actualités

Des témoins de cas d’abus sexuels reprochés à Dadou Jean-Bart subissent des menaces

Published

on

Des témoins de cas d'abus sexuels reprochés à Dadou Jean-Bart subissent des menaces
bongu j7

Des témoins de cas d’abus sexuels dans le football en Haïti sont menacés, dénonce une organisation internationale de droits humains.

Human Rights watch (Observatoire des droits humains), une organisation internationale de défense de droits humains a fait état de témoins et de survivants d’abus sexuels qui pourraient fournir des preuves dans le cadre d’une enquête sur le président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), Yves Jean-Bart, qui subissent des menaces.

Dadou Jean Bart a ainsi multiplié des efforts pour les intimider en Haïti et aux États-Unis. “Les athlètes qui parlent d’abus à Human Rights Watch et aux médias sont à la fois à l’intérieur et à l’extérieur d’Haïti, mais tous ont déclaré s’inquiéter pour leur sécurité personnelle. Plusieurs témoins ont déménagé pour leur sécurité”, écrit le Human Rights watch dans un communiqué avant de demander à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA), l’instance dirigeante mondiale du football, et aux autorités haïtiennes et américaines d’adopter des mesures rapides et efficaces pour les protéger.

“Des athlètes survivants, des membres de la famille et maintenant un entraîneur qui était le directeur technique de longue date de la fédération ont accusé Jean-Bart d’abuser sexuellement de jeunes athlètes s’entraînant à l’académie nationale de football, le Centre technique national de Croix-des-Bouquets”, a avancé l’organisation de défense de droits humains même si Dadou Jean-Bart a toujours publiquement nié ces allégations.

Les personnalités féminines haïtiennes et des défenseurs des droits humains ont appelé à une enquête judiciaire totalement indépendante sur les allégations de violence sexuelle, d’avortements forcés et de négociations sexuelles à l’académie de Camp Nou, peut-on lire dans ce communiqué.

Innee Beauty Parlour

La FIFA a confirmé que son comité d’éthique indépendant enquêtait sur les allégations en Haïti. Jean-Bart a été suspendu le 24 mai pour une période de 90 jours, qui se termine le 24 août. Mais depuis rien n’a été décidé sur l’avenir de l’ancien homme fort du football haïtien. Jean-Bart est président de la fédération de football haïtienne depuis 2000 et a été réélu pour un sixième mandat en février 2020.

Les autorités haïtiennes devraient enquêter de manière approfondie sur toutes les allégations contre Jean-Bart et d’autres responsables de la FHF pour agression sexuelle et harcèlement de joueurs, ainsi que contre ceux accusés d’avoir facilité les abus ou de les dissimuler, a conclu Human Rights watch.

En savoir plus :

Affaire Yves Jean-Bart: le RNDDH exige une enquête judiciaire sérieuse

Actimed_728

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,445 other subscribers

Archives