Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

Une étude révèle que les lois continuent de restreindre les possibilités économiques des femmes

Banque mondiale - Une étude révèle que les lois continuent de restreindre les possibilités économiques des femmes

Une étude révèle que les lois continuent de restreindre les possibilités économiques des femmes malgré les progrès réalisés.

La banque mondiale, dans un communiqué en date du mardi 23 février, a présenté une étude qui révèle que malgré le fait que les pays s’acheminent vers une plus grande égalité des sexes, les femmes du monde entier continuent de faire face à des lois et des réglementations qui limitent leurs possibilités économiques, la pandémie COVID-19 créant de nouveaux défis pour leur santé, leur sécurité et leur sécurité économique.

Les réformes visant à supprimer les obstacles à l’inclusion économique des femmes ont été lentes dans de nombreuses régions et inégales en leur sein, selon le rapport “Women, Business and the Law 2021”. En moyenne, les femmes ne disposent que des trois quarts des droits légaux accordés aux hommes.

Les femmes étaient déjà désavantagées avant la pandémie, et les initiatives gouvernementales visant à atténuer certains de ses effets, bien qu’innovantes, ont été limitées dans de nombreux pays, selon le rapport.

Advertisement. Scroll to continue reading.

“Les femmes doivent être pleinement incluses dans les économies afin d’obtenir de meilleurs résultats en matière de développement”, a déclaré David Malpass, président du groupe de la Banque mondiale.

Toujours selon lui, malgré les progrès réalisés dans de nombreux pays, des revers troublants ont été constatés dans quelques-uns d’entre eux, notamment la restriction des déplacements des femmes sans l’autorisation d’un tuteur masculin.

Cette pandémie, a-t-il ajouté, a exacerbé les inégalités existantes qui désavantagent les filles et les femmes, notamment les obstacles à la scolarisation et au maintien de l’emploi. Les femmes sont également confrontées à une augmentation de la violence domestique et des problèmes de santé et de sécurité.

Les femmes devraient avoir le même accès au financement et les mêmes droits à l’héritage que les hommes et doivent être au centre de nos efforts pour une reprise inclusive et résiliente de la pandémie COVID-19.

Advertisement. Scroll to continue reading.
En savoir plus:

Joyeux anniversaire Ody Bien-Eugène

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Santé

La Banque mondiale évalue l’état de préparation des pays dans le monde à recevoir en toute sécurité les vaccins COVID-19. La Banque mondiale a...

Économie

Covid-19 – éducation : une crise sans précédent en matière d’éducation en Amérique latine et les Caraïbes, selon la banque mondiale En raison de...

Nécrologie

Dona Miguelina, la mère de Ronaldinho décède de la Covid-19 Après deux mois d’hospitalisation à Mãe de Deus, dans la capitale de Rio de...

Santé

L’OMS a dévoilé des chiffres révélant une nette baisse des contaminations et des décès liés au Covid-19 dans le monde la semaine dernière. Le...