Connect with us

Canada

Une riche canadienne demande, au nom de la justice sociale, à payer plus d’impôts

Published

on

Une riche canadienne demande, au nom de la justice sociale, à payer plus d'impôts.
Barbancourt

Une riche canadienne demande, au nom de la justice sociale, à payer plus d’impôts

S’il y en a qui font tout pour échapper au paiement d’impôts, d’autres par contre  désirent payer plus. C’est le cas de Sylvie Trottier, une riche Canadienne du groupe Ressources en mouvement qui veut payer plus d’impôts au nom de la justice sociale.

« Faites-nous payer plus d’impôts ! » c’est l’appel lancé par Sylvie Trottier à l’attention de Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada. Cette jeune femme fortunée fait partie du groupe Ressources en mouvement, composé de Canadiens aisés qui réclament davantage de redistribution des richesses, et qui cherchent à soutenir « les mouvements de justice sociale qui travaillent sur le terrain depuis longtemps.»

« On sait qu’il y a des personnes très riches, ultrariches, qui ne donnent rien. Alors il faut des solutions systémiques, afin de viser la richesse de ces quelques personnes qui sont au sommet», explique la jeune femme issue d’une famille devenue millionnaire grâce à la création de l’entreprise informatique Matrox.

Pour donner la mesure des inégalités, Sylvie Trottier explique à « l’Obs » qu’au Canada, les 1 % les plus riches possèdent à eux seuls un quart de la richesse du pays. Et de l’autre côté de l’échelle sociale, la moitié la plus pauvre de la population se partage seulement 5 % de la richesse totale.

MG300

Pourtant, « on bénéficierait tous d’une société plus équitable », affirme la Canadienne avant de poursuivre « Avec le coronavirus, on voit que les travailleurs essentiels, qui sont les plus vulnérables, portent un plus lourd fardeau. Et cela impacte tout le monde. »

Avec son groupe, Sylvie Trottier milite notamment pour l’instauration au Canada d’un impôt sur la fortune, ainsi que d’un impôt sur les successions qui concernerait les plus riches.

En savoir plus :

Le CEP annonce la mise en place du bureau du Collège électoral

Barbancourt

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 993,026 other subscribers

Archives