Connect with us

Éphéméride

2 juillet 2010 : 4 morts en Haïti après la défaite du Brésil face aux Pays Bas

Published

on

Innee Beauty Parlour
217 views

2 juillet 1802 : Noirs et Mulâtres interdits en Métropole Française .- En France, publication d’un arrêté interdisant aux Administrateurs des colonies de laisser passer en France les esclaves et des libres Noirs et Mulâtres. Interdiction confirmée par la déclaration royale du 9 août 1777. Cela se passa dans le pays des libertés et des droits e l’homme !

2 juillet 2008 : Le Programme alimentaire mondial (PAM) annonce avoir déboursé près de 23 millions de dollars pour des opérations humanitaires destinées à 2,3 millions de personnes. Grâce aux fonds supplémentaires accordés par la communauté internationale face à la hausse incessante des prix alimentaires, le PAM fournit une assistance alimentaire directe à 800.000 personnes à travers Haïti, incluant 40.000 familles vulnérables

2 juillet 2010 : 4 morts en Haïti après la défaite du Brésil face aux Pays Bas.- Au moins 4 personnes ont trouvé la mort en Haïti, après la défaite de l’équipe brésilienne en quart de finale (2-1) face aux Pays-Bas.

Une première personne est décédée des suites d’une crise cardiaque. L’incident s’est passé à Pétion –Ville ‘ un quartier de la capitale haïtienne. Une deuxième personne s’est suicidée dans le quartier du Belair. Il s’agit d’un jeune fan du Brésil qui s’est jeté sous les roues d’une voiture.

Actimed

Scénario identique à Nérette, non loin de Pétion–Ville. Alors que dans le département des Nippes plus précisément dans la commune de Petite Rivière, un individu qui se présentait comme un fan de la Seleçao aurait poignardé un jeune garçon après une dispute.

2 juillet 2010 : Le président Préval dit non au sénateur Lugar. 

Le chef de l’Etat haïtien René Préval rejette les propositions du sénateur américain Richard Lugar relatives au processus électoral. Le sénateur Lugar, membre influent de la puissante commission des affaires étrangères du sénat américain, avait souhaité l’implication de la communauté internationale dans la modification de l’organisme électoral et l’intégration de Fanmi Lavalas dans la course électorale.

Le président Préval déclare que ces propositions sont irrecevables parce que contraires aux lois haïtiennes. Il a soutenu qu’il ne pouvait former le Conseil Electoral Provisoire (CEP) en consultation avec les partenaires internationaux. Seuls les acteurs haïtiens peuvent être impliqués dans la formation du CEP, a martelé M. Préval.

MG300

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 988,835 other subscribers

Archives