Connect with us

Hi, what are you looking for?

Monde

Plus de 90 pays secoués par des protestations contre le coût du carburant en 2022

Haiti: mouvement de protestation contre la rareté de carburant et l'insécurité
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Plus de 90 pays secoués par des protestations contre le coût du carburant en 2022

En analysant les données sur les mouvements de protestation dans le monde entier, la BBC indique qu’entre janvier et septembre de cette année, des citoyens de plus de 90 pays et territoires sont descendus dans les rues pour protester contre le prix du carburant ou pour exiger sa disponibilité dans les stations-service.

À en croire ce papier, Haïti n’est le seul pays touché par des protestations pour réclamer la baisse et la disponibilité de l’essence dans les pompes. Ainsi, environ 92 pays sont concernés par ces mouvements au cours des neuf derniers mois, selon la BBC.

À titre indicatif, le média cite l’Indonésie où il y a eu plus de 600 manifestations jusqu’à présent en 2022, contre seulement 19 en 2021. En Italie, il y en a eu plus de 200 au cours des huit premiers mois de 2022, contre seulement deux l’année dernière. Et en Équateur, il y a eu plus de 1 000 manifestations contre l’augmentation du prix du carburant au cours du seul mois de juin.

Les recherches de la BBC ont aussi révélé qu’au cours des neuf derniers mois, plus de 80 personnes ont perdu la vie en raison de protestations contre le coût du carburant. Outre Haïti, Argentine, Équateur, Guinée, Kazakhstan, Panama, Pérou, Afrique du Sud et Sierra Leone sont concernés par ces chiffres.

Plusieurs facteurs ont expliqué cette augmentation du prix du carburant

Au moins trois facteurs ont expliqué l’augmentation du prix de l’essence. Il s’agit du conflit russo-ukrainien, de la toute-puissance du dollar et de la pandémie de Covid-19.

S’agissant de la Covid-19, la BBC rappelle que le pétrole brut était moins cher au début de cette pandémie car, explique-t-il, de nombreuses entreprises ont fermé temporairement et la demande d’énergie s’est effondrée. « Mais alors que la vie est revenue à la « nouvelle normalité » et que la demande d’énergie a augmenté, les fournisseurs ont eu du mal à répondre à la demande, ce qui a fait grimper les prix », a expliqué le média.

Quant au dollar américain, celui-ci est à un niveau record par rapport aux devises comme la livre, l’euro, le yuan chinois et le yen japonais. « Le pétrole utilisé pour fabriquer l’essence est payée en dollars américains. Ainsi, une monnaie locale faible par rapport au dollar rend le carburant encore plus cher », avance-t-il.

Enfin, le conflit russo-ukrainien a conduit de nombreux pays à déclarer une interdiction des importations de pétrole russe. Ce qui signifie que la demande de produits pétroliers vers d’autres producteurs a augmenté, ce qui a entraîné une hausse des prix, toujours selon la BBC.

Haïti fait encore face à une crise de rareté de carburant

En Haïti, la crise liée au carburant s’est aggravée après que le gouvernement a décidé d’augmenter le prix de ce produit. Devenu une denrée rare, le gallon d’essence se vend entre 2000 et 3500 gourdes sur le marché noir, soit entre 14 et 25 dollars us.

La décision du gouvernement haïtien est l’origine d’une série de mouvements de protestation et de grève organisés à travers le pays. Le blocage du terminal Varreux par des bandits armés a empiré la situation, causant la fermeture de commerces, d’hôpitaux. La réouverture des classes fixée au 3 octobre n’est toujours pas effective. À cette situation déjà catastrophique vient s’ajouter une épidémie de choléra.

Face à cette crise humanitaire, le gouvernement en place a décidé en date du 7 octobre 2022 à faire appel à la communauté internationale pour envoyer une force armée spécialisée en Haïti. Entre-temps, la population fait face seule à l’insécurité, l’inflation, la cherté de la vie, entre autres.

Haiti: mouvement de protestation contre la rareté de carburant et l'insécurité

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

 

En savoir plus:

Ariel Henry a rencontré le Sous-secrétaire d’Etat américain pour l’administration, John R. Bass autour de la crise actuelle

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Transport

164 camions-citernes ont été chargés au Terminal Varreux les 12 et 13 décembre alors que les produits pétroliers ne sont pas disponibles pour les...

Actualités

Le MT Silver Millie a livré 1 470 000 gallons de gasoline au terminal Varreux. Une nouvelle cargaison de produits pétroliers est arrivée en...

Actualités

146 camions-citernes ont été chargés au centre de stockage pétrolier de WINECO les 5 et 6 décembre 2022. Le terminal Varreux poursuit sa distribution...

Actualités

La rareté de carburant se fait à nouveau sentir sur le marché alors que 503 camions-citernes ont été chargés en 6 jours au centre...