Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Accord du 11 septembre 2021: le SDP en désaccord avec le PM Ariel Henry

Plus de 169 organisations politiques et de la société civile ont paraphé l’accord ‘’pour une gouvernance apaisée et efficace’’
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Accord du 11 septembre 2021: le Secteur Démocratique et Populaire exprime son désaccord avec le premier ministre Ariel Henry

Moins de 24 heures après sa conférence de presse pour dénoncer la lenteur du chef du gouvernement en ce qui a trait à l’application de l’accord du 11 septembre 2021, le Secteur Démocratique et Populaire passe à un niveau supérieur en publiant un communiqué dans lequel il dénonce la violation systématique dudit accord  par le premier ministre Henry. C’est un SDP mécontent, qui se révolte, qui accuse le premier ministre de renforcer les structures du régime PHTK, promet de se dresser contre toute personne et toute forme de manœuvres visant à préparer la reprise du pouvoir par l’ancien régime.

“Quatre mois après la signature de l’accord du 11 septembre 2021, le peuple haïtien est encore dans l’attente quasiment illimitée : Il crève de faim, l’insécurité bat son plein et il ne sait à quel saint se vouer. Au lieu de poser des actes porteurs de changement dans les conditions de vie de la population haïtienne, le Premier Ministre Ariel HENRY s’applique à renforcer les structures du
régime PHTK honni qui a démantelé et dévasté le pays au cours des dix dernières années”, indique le communiqué publié sous les signatures de l’ancien Sénateur Nènel CASSY et les Porte-Paroles du Secteur Démocratique et Populaire, Ing. Marjory MICHEL  et  Me. André MICHEL.

Juno7 PUB

“Etonnamment, le peuple haïtien constate avec amertume l’hésitation politique du Gouvernement conduit par Dr Ariel HENRY dans la décision qu’il doit prendre sur la fin du mandat constitutionnel du tiers du Sénat dominé par les phtkistes. Pour le Secteur Démocratique et Populaire le PHTK est le seul et l’unique bénéficiaire de ce comportement. Cela constitue un coup
dur porté aux intérêts du peuple haïtien qui s’est battu pour se libérer de ce régime destructeur et négateur. Après dix ans de gestion catastrophique de PHTK, le peuple haïtien, dans son ensemble, rejette cette catégorie d’hommes et de femmes dans la direction du pays.”

Le Secteur Démocratique et Populaire a déclaré qu’il se dressera contre toute personne et combattra toute forme de manœuvres qui visent à préparer la reprise du pouvoir par l’ancien régime. Le Secteur Démocratique et Populaire n’a pas signé l’accord du 11 septembre dans le dessein de faire exécuter l’agenda politique du PHTK,
l’ennemi acharné du peuple haïtien.

Par conséquent, le Secteur Démocratique et Populaire exige l’application scrupuleuse de l’Accord du 11 septembre dont le calendrier d’application n’est pas respecté. Il exige également la réalisation du procès PetroCaribe, l’instauration d’un climat de sécurité sûr et stable en fournissant à la Police Nationale d’Haïti les moyens financiers et logistiques nécessaires, le procès des massacres d’Etat perpétrés dans les quartiers populaires, l’audit de gestion des organes autonomes, la mise en
place de l’organe de contrôle de l’Action gouvernementale, de l’Assemblée constituante et d’un Conseil Electoral provisoire de consensus et crédible, l’élimination de la carte DERMALOG, la
fin des décisions unilatérales à l’insu des signataires dudit accord dont la plus spectaculaire est la nomination du Directeur de l’Office National d‘Identification.

Juno7 PUB

Par ailleurs, à la veille du 7 février 2022, le Secteur Démocratique et Populaire, signataire de l’accord du 11 septembre 2021, informe qu’il est en pourparlers avec d’autres Secteurs de la vie nationale, à la recherche d’un consensus national pour une solution définitive à la crise en vue de la vraie
transition de rupture.

Le Secteur Démocratique et Populaire termine le communiqué par un appel à la vigilance et réitère son engagement indéfectible à être toujours aux côtés du peuple haïtien dans son combat
pour la vie et le mieux-être.

Plus de 169 organisations politiques et de la société civile ont paraphé l’accord ‘’pour une gouvernance apaisée et efficace’’

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Rodolphe Jaar fait des accusations, explique sa participation à l’assassinat de Jovenel Moïse

Juno7 PUB

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Insécurité

 Attaque meurtrière contre une patrouille policière à Pétion-Ville: Ariel Henry rend visite au haut commandement de la police nationale d’Haïti pour lui présenter ses...

Actualités

 Vers le renforcement du document du sous-programme sectoriel d’appui à la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Le Premier ministre Ariel Henry a présidé le mercredi...

Politique

 Saluant la publication officielle de l’accord du 21 décembre 2022 dans Le Moniteur, le SDP invite Ariel Henry à laisser ouverte la porte du...

Actualités

 Sécurité, accord du 21 décembre, élections, installation du Haut Conseil de la Transition (HCT), au menu d’une rencontre entre le SDP et l’Ambassadeur Fabrice...