Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’ANAMAH déplore l’incursion des bandits au tribunal de première instance de Port-au-Prince

L’ANAMAH se dit très préoccupée par la situation léthargique de la justice Haïtienne

Objet de vol à répétition et tirs nourris, l’ANAMAH déplore la situation qu règne au tribunal de première instance de Port-au-Prince

L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens a déclaré, dans une note de presse qu’elle est “très inquiète, sans être surprise, que le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince ait été pris en otage par des bandits.”

L’ANAMAH, à travers cette note rappelle qu’elle fait un plaidoyer depuis tantôt quatre (4) ans pour la délocalisation du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince. “Cependant les autorités, tant du Ministère de la Justice que du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, ont fait la sourde oreille à l’écho de la Doyenne des associations des magistrats haïtiens.”

L’ANAMAH dit aussi prendre acte que plusieurs Ministères ont des annexes dans plus de quatre adresses différentes dans la zone métropolitaine alors que le Ministère de la Justice ne parvient pas à trouver,depuis quatre (4) ans un espace pour loger le TPI de la plus grande juridiction de la République.

En 2019, rappelle l’Association, la Direction Centrale de la Police Judiciaire(DCPJ) avait diligenté une enquête autour du cambriolage répété du tribunal. “Malgré la conclusion de l’enquête,le rapport y relatif n’a point été publié et, jusqu’à date, est resté jalousement gardé dans les tiroirs de la Police Judiciaire.”

L’ANAMAH se demande perplexe pourquoi les autorités judiciaires oblige la DCPJ à garder secrètement le dit rapport?Seraient-elles auteurs et/ou complices de ces cambriolages en cascade?

L’ANAMAH rappelle que l’absence de sanctions dans tout pays favorise la corruption et renforce la criminalité;elle exhorte les autorités à prendre toutes les mésures nécessaires pour rendre fonctionnelle la juridiction de Port -au-Prince tout en exigeant du Décanat et du Parquet un rapport détaillé des différents dossiers ,pièces à convictions et corps du délit emportés par les bandits.

L’ANAMAH signale que la police Judiciaire a pour devoir de publier le rapport de 2019 et apporter des précisions relatives à la situation sécuritaire au niveau du bicentenaire.

L’ANAMAH se dit très préoccupée par la situation léthargique de la justice Haïtienne

En savoir plus:

SkyteFi de Mike Belot devient partenaire de Microsoft for Startups et bénéficie d’un crédit de près de 180 mille dollars US

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Traitement inhumain des detenus: l’ANAMAH demande l’organisation rapide  des audiences dans les principales juridictions mises en cause L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens(ANAMAH) a publié...

Justice

Des associations de magistrats reprochent au premier ministre de bloquer de façon “arbitraire” les tribunaux et cours des 18 juridictions du pays. L’Association Professionnelle...

Justice

Pour l’ANAMAH, la nomination unilatérale de Juges à la Cour de Cassation est inacceptable. L’implication du conseil supérieur du pouvoir judiciaire et d’autres entités...

Actualités

L’ANAMAH demande au premier ministre Ariel Henry de proroger le délai d’implémentation du nouveau code pénal de deux années au moins L’Association Nationale des...