Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

L’APM dénonce le retard dans le processus de nomination des 58 juges

L'APM dénonce le retard dans le processus de nomination des 58 juges

L’Association Professionnelle des Magistrats dénonce le retard dans la transmission au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) des commissions de nomination des 58 juges

L’Association Professionnelle des Magistrats (APM) a réagi au retard constaté dans la transmission au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) des commissions de nomination des 58 juges en dénonçant la nonchalance de l’Exécutif. Elle demande au Premier Ministre Ariel Henry d’assurer dans un meilleur délai la transmission des commissions au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ).

Dans un communiqué de presse rendu public le 19 avril de l’année en cours, l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) dit constater que près d’un mois après l’annonce publique du Premier Ministre Ariel HENRY concernant la nomination de 58 juges, les commissions relatives aux nominations ne sont pas encore acheminées au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) pour les suites nécessaires.

Juno7 PUB

L’Association dénonce, dans ce communiqué, “la nonchalance de l’Exécutif qui ne se soucie pas du fait que les tribunaux et cours de la République sont amputés de beaucoup de juges.” Elle signale que certaines juridictions ne disposent même pas de juge d’instruction, une situation qui aggrave le fonctionnement régulier du service public de la justice et met à mal le droit d’accès à la justice reconnu aux citoyennes et citoyens.

Aussi, l’Association Professionnelle des Magistrats (APM) critique “cette mauvaise pratique de l’Exécutif consistant å faire le tri parmi les juges ayant bénéficiés d’un avis favorable du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) aux fins de nomination, renouvellement de mandat et promotion.”

“Elle demande au Premier Ministre d’assurer dans un meilleur délai la transmission des commissions au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) et de lui signifier les motifs sur lesquels il s’est basé pour écarter certains juges ayant obtenus l’avis favorable du Conseil”, termine ce communiqué publié sous la signature du président de l’association, le juge Marthel Jean Claude.

L'APM dénonce le retard dans le processus de nomination des 58 juges

En savoir plus:

L’ONU plaide pour une plus forte présence des femmes dans les sphères de décision

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Actualités

 Dossier Jovenel Moïse : préoccupés par la lenteur de la justice haïtienne, les États-Unis pressent le gouvernement d’agir afin de rendre justice à la...

Justice

 Le juge Walther Voltaire désigné pour instruire le dossier de l’assassinat de Jovenel Moïse Le doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince Me...

Justice

 Le CSPJ exprime sa préoccupation face au dysfonctionnement des cours et tribunaux du pays et de certains cabinets d’instruction. Le Conseil Supérieur du Pouvoir...

Justice

 Crise du système judiciaire haïtien: L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens ne se présentera pas à la rencontre du CSPJ L’Association Nationale des Magistrats Haïtiens,...