Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

Les barreaux d’Haïti dénoncent l’installation du conseil national d’assistance légale

Les barreaux d'Haïti dénoncent l'installation du conseil national d'assistance légale

Les barreaux d’Haïti à travers la fédération des barreaux (FBH) dénoncent l’installation du conseil national d’assistance légale.

La Fédération des Barreaux d’Haïti (FBH), dans un communiqué de presse publié le 12 mai 2021, sur l’installation du Conseil National d’Assistance Légale (CNAL) a dénoncé les mauvais agissements dénués de tout protocole du pouvoir exécutif qui semble soudain s’intéresser au CNAL et pointé du doigt les premiers signes d’ingérence dans le fonctionnement d’une institution réputée indépendante.

Sa prise de position est connue: la fédération se désolidarise de l’initiative “unilatérale” du pouvoir exécutif” qui met à mal l’indépendance de l’institution. ” La FBH tient à informer le public qu’elle n’a pas participé à la cérémonie d’installation du Conseil National d’Assistance Légale (CNAL). La Fédération ne saurait apporter sa caution alors que les garanties minimales ne sont pas réunies pour assurer la
légalité et la transparence du processus”, a indiqué les barreaux d’Haïti dans ce communiqué.

Juno7 Pub

La FBH précise qu’elle a déjà dénoncé cette dénaturation de la Loi dans sa résolution 2020-05 adoptée en juillet 2020. Les Barreaux ont déclaré qu’ils ne participeront pas à l’installation irrégulière de BALs dans leurs juridictions et ont demandé aux partenaires de conditionner leur appui à l’installation de l’organe délibérant du CNAL.

Huit ans après l’officialisation de la composition du Comité par un arrêté publié le 25 septembre, en pleine crise institutionnelle, le Pouvoir exécutif semble s’être soudain rappelé du CNAL. La FBH, toujours selon le communiqué, a à cette occasion désigné le Bâtonnier Carl Henri VOLMEUS, 1er Vice-Président, pour remplacer son Président, Me Jacques LETANG, membre de droit dudit Conseil, actuellement indisponible.

“Le mépris affiché par le Pouvoir exécutif envers la FBH a été flagrant. La veille de la cérémonie programmée … au Palais National et non au Palais de Justice, le Ministre de la Justice s’est contenté d’envoyer le message WhatsApp suivant : « Collègue, bonjour. Je veux te mettre au parfum que le Président de la République accueillera au Palais National, à une heure de l’après-midi, le Président, Vice-Président et Membres du Conseil d’administration du CNAL aux fins d’installation. Prière de marquer ta présence à l’heure et au lieu indiqué pour la cérémonie d’installation »”, ajoute le communiqué.

Le Conseil National d’Assistance Légale n’appartient pas au Président de la République ni à son Ministre de la Justice. Il doit, il devrait être une institution indépendante dirigée par les Membres désignés par la Loi, a conclu la FBH.

En savoir plus:

2 enstitisyon komemore 179 lane pasaj tranbleman tè nan gran Nò peyi a, 7 me 1842

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Politique

La FBH demande aux magistrats de la Cour de Casstion de surseoir à toute cérémonie de pestation de sement des nouveaux membres du CEP...

Justice

Les avocats marcheront le jeudi 3 septembre dans tout le pays pour exprimer leur colère et exiger justice à la suite de l’assassinat du...

Actualités

Le Barreau de Port-au-prince ne prendra part à aucun hommage au bâtonnier venant de l’exécutif et annonce une marche au cours de la semaine...

Justice

La fédération des barreaux d’Haïti exige le retrait des décrets publiés par le pouvoir exécutif. Dans une position commune adoptée en conseil d’administration, les barreaux...