Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Le BSA prend ses distances avec les négociations politiques

Le BSA lance un nouvel appel au dialogue au premier ministre Ariel Henry
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le BSA prend ses distances avec le groupe de signataires de l’accord de Montana négociant un accord avec le BINUH pour renforcer le pouvoir en place

Le Bureau de Suivi de l’Accord du 30 août 2021 dit Accord de Montana de concert avec le KNT, dans une note de presse publiée le dimanche 25 septembre, dénonce les manœuvres du BINUH et d’un dirigeant du VDH qui ont élaboré une prétendue consultation et préparé un document intitulé “Consensus National pour une gouvernance participative et des élections inclusives”.

Ce document, selon le BSA, veut créer un “Haut Conseil de Transition” qui renforcera le « pouvoir monocéphale antidémocratique, illégal et anticonstitutionnel de l’actuel Premier ministre, Ariel Henry, pour étouffer la mobilisation de la population qui prône une transition de rupture ». « Avec de la bonne volonté, de la sincérité, de l’intégrité, du sens du patriotisme, un consensus national est possible. Avec des intrigues, des manœuvres, des infiltrations, des négociations avec certaines personnes signataires de l’Accord de Montana, c’est un faux consensus qui va maintenir le pays dans l’instabilité », affirme le BSA.

Juno7 PUB

L’accord du 30 aout indique clairement à l’annexe 1 quelle entité est chargée de négocier au nom de l’accord de Montana, pursuit la note. Toutes les personnes, toutes les organisations, quelle que soit leur position au sein de l’Accord de Montana, qui signent le “Consensus national pour une gouvernance participative et des élections inclusives”, le font en leur nom personnel, et non au nom de l’Accord due Montana. Le document validé par Montana est intitulé « Eléments pour un élargissement du Consensus Politique MONTANA-PEN Modifié-GREH vers un Consensus Politique National entre les Acteurs Politiques, Economiques et Sociaux », a tranché le BSA.

Les tenants de l’accord de Montana disent respectés les points de vue et les positions de tous les groupes, de toutes les personnes. Le BSA ne peut empêcher aucune personne, aucun groupe ou organisation qui décide d’aller vers la solution imposée pour maintenir le statu quo.

Le Conseil National de Transition (CNT), organe institué par l’accord de Montana et composé de 44 membres, a exhorté la semaine écoulée, Fritz Alphonse Jean, président élu dudit accord, à s’impliquer activement dans les négociations politiques dans le but de sortir le pays de la crise. Pour justifier cette position, les signataires de cette note évoquent la levée de bouclier dans tout le pays pour exiger un consensus beaucoup plus large pour résoudre la crise et les efforts de beaucoup d’acteurs allant dans le même sens.

Le BSA lance un nouvel appel au dialogue au premier ministre Ariel Henry

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce Lundi 26 septembre 2022

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Politique

La BSA opte pour l’assistance technique et logistique à l’Etat haïtien pour le renforcement de la Police nationale et se dit contre une nouvelle...

Actualités

Biwo Akò Montana a anonse li an konsiltasyon ak biwo avoka l pou depoze yon plent fòmèl kont gouvènman Ariel Henry a ki mande...

Politique

Pour le BSA, le PM Ariel Henry a déclaré qu’il y avait un poste vacant au sommet du pouvoir de l’État Le Bureau de...

Aktyalite AN KREYÒL

Biwo Swivi Akò 30 Dawout la di li pa gen anyen pou wè ni pre ni lwen ak dokiman ki rele «Consensus National Inclusif...