You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Publicités
Connect with us

Actualités

Choléra en Afrique : Les écoles fermées en Zambie, Kinshasa sous la menace

Published

on

Un centre de traitement de la MSF | Photo crédit : La libre Afrique

Le gouvernement de Zambie a retardé la rentrée scolaire et interdit les rassemblements publics dans tout le pays pour tenter d’enrayer une grave épidémie de choléra qui a déjà causé 61 morts, selon un nouveau bilan officiel publié mardi.

La crise du choléra en Zambie qui a débuté en octobre 2017 continue d’affecter la vie des habitants du sud de l’Afrique. Les autorités ont déclaré que le nombre de personnes infectées continue d’augmenter. Dimanche dernier, ils ont annoncé le chiffre de 2 451 individus.  Un portail d’information local a affirmé que sur 61 morts enregistrés jusqu’à présent à l’échelle nationale, 58 étaient localisés dans la capitale, Lusaka.

Sur ordre du président Edgar Lungu, l’armée a également été déployée dans les rues de la capitale pour y interdire l’activité des vendeurs de rue, accusés de ne pas respecter les conditions d’hygiène minimales.


En République démocratique du Congo (RDC), Kinshasa, la capitale, connait de graves inondations depuis jeudi et est confrontée, depuis novembre dernier, à une épidémie de choléra. On y dénombre, à ce jour, 220 cas de choléra dont 23 décès.

Pour contenir l’épidémie, Médecins sans frontières (MSF), en collaboration avec le ministère de la Santé, construisent un Centre de traitement de choléra, au Camp Luka, quartier considéré comme épicentre de cette épidémie.

Cet article a : Lu 754 fois

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!