Connect with us

Actualités

Le commissaire du gouvernement estime imprudent de manifester en ce temps de covid-19

Published

on

Affaire Benoît: le parquet ordonne la suspension des travaux
bongu j7

Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince estime imprudent de manifester en ce temps de covid-19.

Ce lundi 18 mai qui marque la 217ème commémoration du bicolore national, l’opposition qui réclame toujours la démission de Jovenel Moïse a décidé de fouler le macadam pour une nouvelle fois contre le pouvoir en place. Dans un communiqué de presse, le Commissaire du gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince exhorte les membres de l’opposition, organisateurs des rassemblements du 18 mai à se questionner sur les conséquences néfastes de ces initiatives dans un contexte si difficile marqué par la pandémie du Coronavirus.

“Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince se dit préoccuper par le fait qu’à l’occasion de la commémoration de notre bicolore certains citoyens ont pris l’initiative d’organiser des rassemblements de rue. Le droit à la manifestation est garanti par la Constitution et les conventions internationales néanmoins […] pour éviter toute surprise regrettable due à ces activités il serait souhaitable que les organisateurs se ravisent et annulent ce projet si compromettant”, peut-on lire dans ce communiqué.

Le Commissaire du gouvernement rappelle que les dispositions du décret du 19 mars 2020 sur l’état d’urgence sanitaire interdisent les rassemblements de plus de 10 personnes pour celà il précise que l’intérêt de la collectivité doit être le souci premier ou la priorité de toute initiative. Me Jacques Lafontant a dit tirer la sonnette d’alarme et espère que la sagesse triomphera. Car le moment est plus que jamais à la solidarité collective pour freiner la propagation du virus.

Pierre Emmanuella TANIS

bongu j7

A lire aussi: Pour le MSPP, il n’y a pas d’épidémie de fièvre

Barbancourt

Diplômée en sciences juridiques, finissante en Psychologie, commis-comptable. Coordonnatrice de ACIDDUH ( Association des citoyens pour le développement durable en Haïti) . J'aime la nature, la vie et les gens. Je suis encore cette fillette curieuse qui a envie de tout savoir et qui n'a pas peur de prendre des risques. Tout ce que mon esprit peut concevoir et croire, il peut le réaliser.  

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 999,832 other subscribers

Archives