Connect with us

Actualités

Covid-19 : Le RADI plaide contre le renforcement des inégalités sociales

Published

on

Covid-19 : Le RADI plaide contre le renforcement des inégalités sociales
La Réserve banner1
145 views

Le RADI plaide contre le renforcement des inégalités dans la prise en charge de la pandémie du covid-19.

Covid-19 : Le RADI plaide contre le renforcement des inégalités sociales

Le regroupement citoyen baptisé RADI (Rasambleman pou Diyite Ayiti) a, dans une note, attiré l’attention de tous sur la possibilité que la prise en charge de la pandémie du coronavirus renforce les inégalités par rapport à certaines catégories de la population. Pour le RADI certaines des mesures prises par les responsables gouvernementaux ne montrent pas qu’elles comprennent les conditions de vie de la majorité de la population.

Mesure du confinement et de la quarantaine

Dans un pays où plus de 2,6 millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté, les conditions de logement sont très difficiles, quand le gouvernement appelle tout le monde à rester chez eux, il doit dire quelles mesures il prend pour accompagner les familles qui n’ont pas de toits. Aussi, ce que le gouvernement va faire de ceux qui doivent sortir en utilisant le transport en commun pour aller travailler ou faire du commerce. Il doit y avoir aussi des mesures pour permettre aux plus défavorisés de rester à la maison sans faire de la démagogie qui pourrait porter atteinte à
leur dignité. L’État doit fournir un espace de quarantaine pour des groupes de personnes qui ne peuvent rester en quarantaine dans leurs maisons sans exposer leurs familles. C’est la transparence de ces mesures qui va rassurer la population, explique la note du RADI.

MG Motors 720

L’obligation de porter des masques

Le coût d’un masque dépasse le montant que disposent de nombreuses familles pour la nourriture en ce moment, avance le RADI. Ordonner le port obligatoire du masque sans permettre aux plus faibles et aux plus pauvres d’obtenir le masque, c’est protéger ceux qui ont les moyens et punir ceux qui n’en n’ont pas. De plus, de nombreuses personnes dans certaines entreprises utilisent des masques qui ne sont pas adaptés à leur environnement de travail où elles reçoivent des gens. L’État doit vérifier que toutes les entreprises respectent les principes de confection des masques afin de ne pas exposer la vie de leur personnel. Il est du devoir de l’Etat de réfléchir à ces questions, de trouver des solutions pour assurer la protection de la catégorie des personnes qui ont des problèmes économiques pour pouvoir appliquer les mêmes mesures que tout le monde.

Le personnel des centres hospitaliers dépourvu de tout

Le RADI indique qu’il existe de nombreux hôpitaux dans le pays qui ne reçoivent aucun soutien pour traiter les cas qu’ils commencent à recevoir mettant ainsi la vie de leurs personnels en danger. La population a besoin de transparence pour savoir où elle peut être soigné, si les hôpitaux ou les centres de traitement sont prêts à recevoir les malades. Des mesures claires contribueront à rassurer la population.

Le RADI appelle la population à la vigilance et à faire pression sur l’État pour trouver des solutions afin que personne ne soit laissé de côté. La gestion de l’épidémie de coronavirus montre comment le gouvernement a oublié la majorité de la population. Faire de grands discours, prendre des mesures sans donner les moyens à la population de les appliquer est de la démagogie, conclut la note du RADI.

A lire aussi:

Covid-19 : aggravation de l’extrême pauvreté dans les Caraïbes et en Amérique latine

Suzuki 9.99

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 986,991 other subscribers

Archives