Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

De nouveaux véhicules blindés canadiens pour la PNH alors que le gouvernent attend une force multinationale

De nouveaux véhicules blindés canadiens pour la PNH alors que le gouvernent attend une force multinationale

De nouveaux véhicules blindés canadiens pour la PNH alors que le gouvernent attend une force multinationale.

La ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, et la ministre de la Défense nationale, Anita Anand, ont annoncé, ce mercredi 11 janvier, que les Forces armées canadiennes ont acheminé par voie aérienne en Haïti des véhicules blindés essentiels, achetés par Haïti.

Selon un communiqué du gouvernement canadien, un avion militaire canadien est arrivé à Port-au-Prince pour transférer les véhicules blindés au directeur général de la Police nationale d’Haïti. Ces véhicules appuieront les efforts de la Police nationale pour combattre la violence des gangs contre les citoyens haïtiens.

Le gouvernement du Canada dit avoir répondu à la demande d’appui faite par Haïti, tandis que la violence continue de s’intensifier dans le pays. Cette violence, ajoute-t-il, entrave la prestation de services essentiels et l’acheminement d’aide humanitaire. C’est la deuxième fois que le Canada achemine par avion en Haïti des véhicules achetés par le gouvernement haïtien.

De nouveaux véhicules blindés canadiens pour la PNH alors que le gouvernent attend une force multinationale

Les Etats-Unis et le Canada ont montré ces derniers jours des signes qu’ils sont plus en faveur du renforcement de l’institution policière qui a déjà prouvé toutes ses limites face aux bandits qui continuent de tenir la population en otage en perpétrant leurs méfaits comme bon leur semble.

Le président Joseph R. Biden a rencontré, le mardi 10 janvier, le premier ministre Justin Trudeau à Mexico, en marge du Sommet des leaders nord-américains, ils ont annoncé qu’ils vont poursuivre la coordination avec les partenaires du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les prochaines étapes pour soutenir la stabilité en Haïti, y compris le soutien à la Police nationale haïtienne.

Plongé en pleine instabilité, Haïti qui n’a ni président ni aucun parlementaire depuis le deuxième lundi de janvier 2023 attend désespérément l’envoi de troupes à travers une force multi-nationale pour sécuriser le territoire à un moment où les gangs imposent leurs lois en violant, tuant et terrorisant la population. C’est le premier ministre lui-même et son gouvernement qui en avait fait la demande alors que le pays sombrait dans le chaos.

 

En savoir plus:

Le SGAAA accorde trois jours francs aux anciens sénateurs pour restituer les matériels du Sénat

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Sécurité

Deux nouveaux changements effectués au sein de la chaîne de commandement de la Police Nationale d’Haïti (PNH) Le Directeur général ai de la Police...

Nécrologie

Les funérailles des trois policiers assassinés à Pétion-Ville par des individus armés ont été chantées ce mardi 31 janvier. Les obsèques des trois policiers...

Actualités

La France condamne l’assassinat de policiers haïtiens et appelle à la mise en œuvres du document de” Consensus national” du 21 décembre 2022. La...

Actualités

En réponse aux actes de banditisme contre la population, le Directeur Général de la PNH Frantz Elbé annonce le déclenchement d’une opération baptisée “Tornade...