Connect with us

Hi, what are you looking for?

Sécurité

Graduation de la 2e classe de soldats des Forces Armées d’Haïti (FAD’H)

Graduation de la 2e classe de soldats des Forces Armées d’Haïti (FAD’H)

Graduation de la 2e classe de soldats des Forces Armées d’Haïti (FAD’H).

De nouveaux soldats viennent d’intégrer les Forces Armées d’Haïti (FAD’H). En effet, une deuxième classe de soldats a été graduée ce jeudi 22 décembre lors d’une cérémonie organisée au Corps d’Aviation Militaire à Clercine 12.

Composée de 409 soldats dont 92 femmes, la deuxième classe de soldats des Forces Armées d’Haïti (FAD’H) a été graduée lors d’une cérémonie marquée par la présence du Premier ministre Ariel Henry, des membres du gouvernement et des membres du Haut État-major des Forces Armées d’Haïti, entre autres.

Dans son discours de circonstances, le Premier ministre Ariel Henry a appelé les nouveaux gradués à faire preuve d’exemplarité dans l’exercice de leur fonction. « Ce sera à vous, par votre comportement, de faire en sorte que nos compatriotes fassent à nouveau confiance à l’Armée et soit fière d’elle », a-t-il dit.

« Vous l’avez compris : Lame krazo zo a pa alamòd ankò. Epòk kote politisyen te konn itilize lame pou teworize pèp la, bagay sa f-i fi, n-i ni, fini. Pa gen plas nan nouvèl Ayiti nou vle a pou moun ki pa konprann sa », a insisté le chef du gouvernement.

Ariel Henry les a également averti de la mission difficile qui les attend. « Dès que nous aurons restauré l’environnement sécuritaire indispensable à un retour au fonctionnement normal de nos institutions démocratiques, la demande sera grande pour une armée offrant davantage de services dans divers domaines à la population », a indiqué M. Henry, soulignant qu’ils seront appelés à servir dans les catastrophes naturelles cyclones, inondations, tremblements de terre, entre autres.

Les nouveaux gradués ont aussi été exhortés à rester loin des luttes politiques partisanes dans l’exercice de leurs fonctions. « Vous devrez éviter de vous laisser manipuler ni par les politiques ni par les forces d’argent ni par les trafiquants en tous genres. Les tentations ne manqueront pas, mais vous devrez apprendre à y résister », a-t-il exhorté, rappelant que les dérives de nos militaires au cours de notre histoire avaient créé une méfiance et même une aversion de la part de la population trop souvent victime.

Par ailleurs, le chef du gouvernement se dit conscient que les moyens mis à la disposition de ce corps restent encore très limités. Ariel Henry souhaite néanmoins que les prochains gouvernements se pencheront sur ce problème et chercheront les moyens en matière de sécurité en vue de mettre l’armée en situation d’accomplir ses missions.

Graduation de la 2e classe de soldats des Forces Armées d’Haïti (FAD’H)

En savoir plus:

22 décembre 1958 : François Duvalier et Rafael Leonidas Trujillo signent un pacte de protection mutuelle

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Éphéméride

« Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir », disait Aimé Césaire. Voici les éphémérides pour ce 23 décembre 2022. 23 décembre...

Éphéméride

« Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir », disait Aimé Césaire. Voici les éphémérides pour ce 24 octobre 2022. 24 octobre...

Sécurité

Démantèlement d’un réseau de faux soldats FAD’H, 9 individus arrêtés par la PNH dans le Centre. La police nationale d’Haïti, dans un communiqué de...

Sécurité

Première séance de travail entre le Groupe de Travail sur la Sécurité (GTS) et le Commandant en Chef a.i des Forces armées d’Haïti Une...