Connect with us

Actualités

Haïti-Circulation: 4 août 2019, en mémoire des victimes, STOP ACCIDENT va marcher pour la sécurité routière

Published

on

accidents de la voie publique,
Innee Beauty Parlour

L’organisation STOP ACCIDENT invite toutes les couches de la société à participer à une marche dans les rue de la capitale haïtienne en mémoire des victimes des accidents de la route, ce phénomène qui constitue l’un des premiers facteurs de la mortalité en Haïti.

Ce sera une marche pacifique qui va mobiliser toutes les couches de la vie nationale dont les secteurs estudiantin, professionnel, religieux, syndical, Droits Humains, médical, transport pour ne mentionner que ceux-là.

Cette initiative qui va coïncider avec la première année de la mort tragique par accident de la jeune infirmière Wingie Charles à Fontamara 27, a pour objectif principal de sensibiliser les usagers de la route ainsi que les acteurs étatiques et non-gouvernementaux sur la sécurité routière question de les forcer à prendre leurs responsabilités afin de réduire au maximum le nombre d’accidents de la circulation survenus sur la voie publique quotidiennement.

Ce sera l’occasion aussi de saluer la mémoire de tous les compatriotes emportés prématurés par des accidents qui sont parfois dûs aux mauvaises conditions des routes, à l’absence de régulation et de dispositifs en matière de circulation, à l’irresponsabilité des chauffeurs envers eux mêmes et leurs passagers.

“Les marcheurs sont attendus à Fontamara 27, à partir de 8 heures AM. Le parcours est compris entre le lieu de l’accident mortel de Wingie Charles jusqu’à Diquini, où une grande cérémonie d’hommage sera organisée à l’auditorium Michel Toussaint, en mémoire des victimes des accidents de la route”, explique Garnel Michel, Consultant National de STOP ACCIDENT qui souhaite, à travers cette marche, attirer l’attention de tous sur les conséquences des accidents sur les familles, le pays en général.

Innee Beauty Parlour

“Notre très regrettée Wingie est morte le jour même où elle s’apprêtait à présenter sa thèse rédigée bizarrement sur la fréquence des personnes accidentées retrouvées dans les urgences. Drôle de coïncidence, elle a été tuée par le même phénomène qu’elle allait dénoncer. Pour elle et les autres personnes tuées dans les accidents de la route, nous allons exiger à l’État de s’assurer que les routes du pays soient en bon état, que les hôpitaux soient renforcés et équipés, que la circulation routière soit mieux gérée”, déclare le Dr Michel.

STOP ACCIDENT est une jeune institution fondée en novembre 2016. Elle est créée par des bénévoles sur la base d’un constat: la négligence des concernés par rapport aux problèmes et conséquences liées à la mauvaise gestion de la circulation en Haïti. Elle communique régulièrement à la presse le bilan des accidents recensés sur tout le territoire chaque semaine, via son réseau de volontaires composés entre autres de médecins, d’infirmiers, d’aide-soignants, d’étudiants, de professionnels et de chauffeurs. Gérée par un conseil d’administration de plus de cinq membres, ses activités sont supportées par ses adhérents, des organisations et particuliers dont la Fondation Eric Jean-Baptiste, Humanité et Inclusion.

Pendant ces trois années, STOP ACCIDENT travaille sur quatre axes d’intervention qui se résument ainsi: Information, Formation, Sensibilisation et Plaidoyer.

Actimed_728
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 993,540 other subscribers

Archives