Connect with us

Hi, what are you looking for?

Insécurité

Haïti-Insécurité : l’ENARTS suspend à son tour ses activités académiques

L’Ecole Nationale des Arts (ENARTS) suspend à son tour ses activités académiques en raison de l’insécurité

La recrudescence des actes de banditisme en Haïti plus particulièrement dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince affecte également les activités académiques. Après la Faculté des Sciences de l’Université d’État d’Haïti, c’est au tour de l’Ecole Nationale des Arts (ENARTS) de fermer ses portes provisoirement en raison de l’insécurité.

La Direction de l’ENARTS informe dans un avis en date du 29 juillet avoir pris la décision de suspendre de manière temporaire les cours qui se tenaient dans les locaux de l’établissement. Elle évoque la détérioration de la situation sécuritaire à Port-au-Prince, plus particulièrement au bas de la ville pour justifier cette mesure.

Juno7 PUB

Par ailleurs, l’institution dirigée par Philippe Dodard précise que les cours qui se tenaient en ligne se poursuivront, en attendant que d’autres dispositions soient prises.

Tout en invitant son personnel à la prudence, le Conseil de direction de l’ENARTS dit multiplier les rencontres et avisera des nouvelles décisions au moment opportun.

Les responsables de la Faculté des Sciences (FDS), établissement d’enseignement supérieur situé également au centre-ville, ont pris une décision similaire en date du 27 juillet dernier. Ils ont annoncé la suspension des activités académiques le temps de trouver une formule pour la reprise des cours. Plusieurs projectiles perdus ont été retrouvés dans la cour et dans les salles de classe de cette faculté, selon les précisions des responsables.

Il faut signaler que le Directeur général ai de la Police Nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a rencontré le Recteur Fritz Deshommes et les doyens des différentes entités de l’Université d’État d’Haïti (UEH) lundi 1er août. Cette réunion avait pour objectif de poser les problèmes des institutions universitaires en matière de sécurité et dégager des pistes de réflexions pour mieux encadrer le fonctionnement régulier du secteur universitaire.

Les Doyens qui ont participé à cette rencontre ont salué cette initiative du haut commandement de la PNH. Ils en ont profité pour exprimer leurs attentes en terme de dispositions pour faire face aux perturbations permanentes des activités académiques liées au phénomène de l’insécurité, découlant notamment des affrontements entre des gangs armés, selon les informations communiquées par l’institution policière sur ses réseaux sociaux.

En savoir plus :

COVID-19 : l’USAID fait don de deux générateurs d’oxygène à Haïti

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Actualités

 Haïti: condamnant l’incendie du Tribunal de Première Instance de Croix-des-Bouquets, le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique enjoint la police et...

Insécurité

 Haiti- Insécurité: la capitale haïtienne transformée en une ville fantôme à la tombée de la nuit. Port-au-Prince, Haiti.-  Kidnapping, guerre des gangs, vols et...

Insécurité

 Fuyant l’insécurité en Haïti, le Docteur Roberto Peigne a été tué par balle aux États-Unis lors d’une livraison de nourriture chez un client. Floride,...

Actualités

 Haïti: mouvement de protestation dans la ville de Saint-Marc pour dénoncer les actes de kidnapping. (Saint-Marc, Haïti).- Plusieurs citoyens ont répondu à l’appel de...