Connect with us

Actualités

Haïti-Installation du Comité de Facilitation du Dialogue National Inter-Haïtien: Jovenel Moïse fait la sourde oreille aux suggestions de Gary Bodeau

Published

on

Haïti-Installation du Comité de Facilitation du Dialogue National Inter-Haïtien: Jovenel Moïse fait la sourde oreille aux suggestions de Gary Bodeau 28
Jac

Avant l’installation du Comité de Facilitation du Dialogue National Inter-Haïtien, le président de la chambre des députés avait adressé une correspondance au chef de l’État pour tenter de lui faire entendre la voix de la raison. Le président Jovenel Moïse a ignoré le contenu de la correspondance.

“Vu la conjoncture de crise qui ne peut se dénouer que dans le cadre d’un large consensus national, le président de la chambre des députés vous suggère par la présente de vous accorder quelques jours de réflexions plus approfondies et de contacts mieux ciblés en vue de compléter cette structure pour la rendre plus équilibrée et apte à générer l’entente patriotique autour du drame haïtien”, lit-on dans cette correspondance signée par Gary Bodeau.

Par cette démarche, le président de la chambre basse s’est autorisé à répercuter jusqu’au président de la république l’écho des critiques autour de la formation du Comité de Facilitation, peut-on lire au tout début de cette correspondance.

Dans l’après-midi de ce lundi, le chef de l’État qui ne conçoit pas de faire machine arrière dans son projet de dialogue, a procédé à l’intronisation du comité. L’économiste Carlo Joseph, personnage contesté par les Petrochallengers, a malgré fait partie des 5 membres installés. Dérose Rudolf a brillé par son absence alorsque Charles Suffrard avait remis sa démission au chef de l’État depuis dimanche. Beaucoup d’observateurs parlent déjà d’une initiative mort-née.

MG300

bongu j7
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,671 other subscribers

Archives