Connect with us

Actualités

Haïti: L’essentiel de l’actualité du jeudi 06 août 2020

Published

on

Haïti: L'essentiel de l'actualité du jeudi 06 août 2020
La Réserve banner1
570 views

Haïti : l’essentiel de l’actualité

Ne ratez aucune info, Retrouvez toutes les informations et l’essentiel de l’actualité Haïtienne tous les jours sur Juno7.

Recrudescence de la violence: l’ambassade américaine évoque les contraintes budgétaires de la PNH

Dans une déclaration publiée par l’ambassade des Etats-Unis en Haïti, le gouvernement américain se dit « profondément préoccupé par les pertes en vies humaines dans les communautés marginalisées du fait de la violence liée aux gangs. » Les Etats-Unis ont aussi évoqué leur constat que « les gangs armés violent systématiquement les droits humains des habitants des communautés telles que Cité Soleil, La Saline, Bel Air, Martissant et Village de Dieu.»

Alors que des autorités n’hésitent pas à mettre sur la sellette les agents de la force de l’ordre en évoquant l’incapacité de la Police Nationale d’Haïti à répondre à sa mission. L’ambassade des Etats-Unis en Haïti estime que la « PNH continue à faire face à des pressions opérationnelles croissantes et à des contraintes d’ordre budgétaire.»

“Sans moyens , la PNH ne pourra pas combattre l’insécurité”, dixit Pierre Espérance

Sans équipements ni
“Les bandits sont malheureusement mieux équipés que les policiers appelés à protéger et servir la population en assurant sa sécurité”. Cette déclaration est celle de Pierre Esperance, Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains qui se dit interpellé par la recrudescence des actes de l’insécurité ayant déjà fait plusieurs dizaines de morts notamment dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, au cours du mois écoulé.

Actimed_728

Dans une interview accordée à Juno7, le défenseur des Droits Humains parle d’une institution policière qui est traitée en parent pauvre par les plus hautes autorités de l’Etat. Il affirme que les policiers sont dans l’impossibilité de remplir leur mission, ce qui contribue, poursuit-il, à l’expansion des réseaux de gangs dans le pays au détriment de la population.

Une partie de l’opposition se propose de rencontrer Fanmi Lavalas

Dans une correspondance adressée à Maryse Narcisse et Joël Édouard Vorbe dit Pacha Vorbe de Fanmi Lavalas et Jean William Jeanty du Fowòm Patryotik, des Partis, Regroupements de Partis, Organisations politiques et Personnalités de la Société Civile d’Haïti et de la Diaspora ont sollicité de Fanmi Lavalas « une rencontre, dans le meilleur des délais, pour discuter des enjeux de l’heure et poser ensemble et de manière définitive les jalons de la stabilité en Haïti. »

Les signataires de cette lettre dont Hugues Célestin de Initiative Patriote Marien – IPAM, Marjory Michel du secteur démocratique et populaire, Edouard Paultre, Ralph Youri Chevry de la CAMH et Edmonde Supplice Beauzile du PFSDH (FUSION) veulent présenter aux dirigeants du parti Fanmi Lavalas leur déclaration d’engagement en date du 20 juillet 2020, en vue de stopper les dérives totalitaires du pouvoir et ramener le pays sur la voie de la démocratie et du fonctionnement régulier des institutions.

Michel Présumé sous escorte policière s’est rendu à son bureau et a rencontré le personnel de l’EDH

Contesté par le syndicat de l’EDH depuis sa nomination par arrêté présidentiel le 3 juillet dernier, le nouveau directeur général Michel Présumé a pu se rendre au bureau central de l’EDH à la rue Joseph Janvier ce mercredi, escorté par un imposant dispositif de sécurité. Michel Présumé accompagné de son ministre de tutelle, le ministre des TPTC ,Joacéus Nader, s’est présenté au personel de l’institution en vue de relancer les activités à l’EDH. Des policiers et des individus armés en civil ont accompagné l’ancien directeur du C-MEP au bureau central de l’EDH au Bicentenaire ce mercredi matin.Pour cette prise de contact, Michel Présumé a rencontré entre autres les directeurs techniques, les chefs de service au bureau central de l’EDH.

Juno7, le pionnier des medias en ligne honoré  par la mairie de Delmas

Le maire de Delmas, wilson Jeudy,  a honoré ce mercredi plusieurs media en ligne dont Juno7 pour le travail d’information des citoyens qu’ils effectuent inlassablement tous  les jours, particulièrement pendant la periode de la Covid-19. Ainsi une plaque d’honneur et mérite a été  remise au PDG de Juno7, John Fritz Moreau, sur laquelle est inscrit : _”Honneur et mérite décerné à Juno 7 pour sa contribution dans la sensibilisation, la diffusion permanente des informations sur l’évolution de la pandémie du coronavirus (covid-19) en Haïti via sa précieuse plate-forme à travers les réseaux sociaux”_

Un mini séisme de magnitude 4 enregistré dans le Sud-Est

Un tremblement de terre de magnitude 4,0 sur l’échelle de Richter qui en compte neuf a été enregistré dans la partie Est du Département du Sud-Est, dans l’après-midi du mardi 5 août 2020. Aucun dégât matériel ou perte en vie humaine n’a été enregistré selon les informations que les comités communaux de la protection civile dans le département ont communiqué au niveau national. En règle générale pour tout séisme de magnitude 4 sur l’échelle de Richter, on peut le ressentir, mais il n’y a généralement pas de dégâts.

Haïti aura son premier «mentoring center» grâce à Williamson Sintyl

L’Haïtien Williamson Sintyl, les américaines Reina Ozbay et Dolly Aswani sont les 3 gagnants du concours #MarsShot organisé par l’humoriste et acteur Kevin Hart avec le support financier des Émirats Arabes Unis. Après avoir recueilli plus de 2.3 millions de votes qui lui ont permis de rester pami les 5 derniers finalistes, le jeune homme de 27 ans a su compter sur le support indéfectible des haïtiens pour être parmi les vainqueurs de #MarsShot. Lors d’une cérémonie diffusée en direct sur le réseau social Facebook ce mercredi 5 août 2020, celui qui a du émigrer aux États-Unis à la suite du tremblement de terre de Janvier 2010 a été retenu parmi les 3 gagnants de ce concours.

Le pasteur Grégory Toussaint  présente ses excuses à Shoubou

Un sermon du pasteur Grégory Toussaint, où il prend en exemple le chanteur de Tabou combo, Shoubou,  de son vrai nom Roger M. Eugène, qu’il présente comme un mendiant, a suscité un véritable scandale sur les réseaux sociaux. Les propos de l’homme de Dieu ont offensé plusieurs personnalités publiques et des internautes qui ont rapidement réagi et n’ont pas caché leurs indignations. Ce n’était sans doute pas l’effet escompté du pasteur Grégory Toussaint qui, dans la soirée du mardi, a présenté ses excuses publiques à Shoubou. On vous explique tout.

La Réserve banner1

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 987,504 other subscribers

Archives