Connect with us

Politique

Haïti-Politique: la séance de présentation de Politique Générale de Jean Michel Lapin boycotté par 4 sénateurs

Published

on

Haïti-Politique: la séance de présentation de Politique Générale de Jean Michel Lapin boycotté par 4 sénateurs 28
Crédit photo: Leblanc Makenzy
Suzuki 9.99

Ricard Pierre, Antonio Chéramy, Evalière Beauplan et Nenel Cassy, sont les 4 sénateurs de l’opposition qui ont boycotté la séance de présentation de politique générale de Jean Michel Lapin. Après avoir introduit le Premier ministre nommé et son cabinet ministériel dans la salle de séance sans que l’assemblée des sénateurs n’ait adopté l’ordre du jour, après de longues heures de débats houleux, le président du Sénat, Carl Murat Cantave, est obligé de reporté sine die cette séance.

D’abord, la séance de présentation de politique générale du Premier ministre nommé a mal débuté. Le président du bureau avait commencé la séance sans adopter l’ordre du jour Premier point de discorde. Des échanges autour de cette faute grave du sénateur de l’Artibonite avait conduit à une suspension de séance qui a duré plus de deux heures d’horloge.

Une fois la séance reprise, une intervention du sénateur des Nippes, Nenel Cassy, allait tout chambouler.
L’élu, supporté par ses partisans, se questionnait sur les provisions légales disposées par Carl Murat Cantave pour décider d’organiser la séance de ratification ce dimanche. Et Cantave de répondre : c’est une décision prise en conférence des présidents.

Insatisfaits, Cassy et alliés ont frappé du point sur la table. Selon les sénateurs, pas question de partager les commissions entre les sénateurs PHTK et consort.

MG300

“Il faut que les commissions soient réparties selon la configuration de l’assemblée”, c’était la revendication des 4 sénateurs qui ont tout fait pour bloqué la séance.

Dans la foulée, Carl Murat Cantave n’était pas en mesure de trouver les mots justes pour pouvoir convaincre les 4 sénateurs. En présence des membres du gouvernement, son amateurisme et son manque de leadership était palpable. Il était incapable d’empêcher Antonio Chéramy de lui prendre sa cloche. Celui-ci, a scandé des propos hostiles aux sénateurs proches du pouvoir exécutif et a utilisé cette cloche pour perturber la séance. Insatisfait de sa performance, l’élu de l’Ouest a débranché tout le système de sonorisation afin de mieux aboutir à son objectif. Quelques minutes après, la salle a plongé dans un black-out total.

Dépassé par les événements, après plusieurs minutes en tête-à-tête avec le sénateur du Sud-Est, Joseph Lambert, Carl Murat Cantave a annoncé le rapport sine die de la séance.

Rappelons que les parlementaires, députés et sénateurs sont attendus au parlement ce lundi 13 mai pour la fermeture de la première session ordinaire de l’année législative de 2019. Avant cette séance en assemblée nationale, le président du sénat a convoqué tous les présidents de commissions à une conférence spéciale à partir de 9 heures AM.

bongu j7
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,329 other subscribers

Archives