You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Actualités

Haïti-Sécurité : L’IGPNH recommande la mise à pied de deux policiers

Published

on

Les locaux de l'IGPNH au bas de Delmas | image tirée de Google

L’Inspection générale de la Police Nationale d’Haïti demande à la Direction Générale de procéder à la révocation de Jimmy Cherizier alias Barbecue et Gregory Antoine dit Ti Grèg.

Les noms de ces agents de la PNH figurent dans deux rapports du RNDDH et de la Fondation Je klere pour leur présumée implication dans les événements malheureux survenus à La Saline le 13 novembre dernier.

L’IGPNH reconnaît la culpabilité de ces individus pour possession d’armes illégales et abandon de leur poste, d’après les informations confirmées par le porte-parole adjoint de l’IGPNH, le commissaire divisionnaire, Jean-Claude Benjamin.

Les événements sanglants du mardi 13 novembre 2018 au cours desquels 59 personnes dont 16 femmes et 6 mineurs ont été assassinées constituent ’’un massacre d’Etat’’, selon le Réseau national de défense des droits humains (RNDDH) dans un rapport publié récemment.

Publicités
Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!