You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!
Connect with us

Société

Haïti-Société: 10 personnalités qui ont marqué l’année 2018

Published

on

À chaque fin d’année, la rédaction de Juno7 prend toujours le soin d’allumer les projecteurs sur des personnalités qui, de par leurs actions, leurs implications dans la société ont fait beaucoup parler d’elles tout au long de l’année.

Ainsi, Juno7 estime nécessaire de vous rappeler les noms de ces personnalités ayant laissé leurs empreintes sur ce qui a été une année 2018 mouvementée, soulante, stressante pour certains et prodigieuse, merveilleuse et réjouissante pour d’autres.

1- Gilbert Mirambeau Junior

Gilbert Mirambeau Junior est le cinéaste haïtien, responsable de Musca Group qui a lancé en août dernier via les réseaux sociaux le PetroCaribe Challenge. Depuis la publication de sa photo avec en main une pancarte frappée du hashtag « Kote Kòb PetroCaribe a? »,  il est devenu le visage emblématique de ce mouvement citoyen dont le but est d’aboutir à la tenue d’un procès PetroCaribe équitable et la restitution au pays des biens de tous ceux ayant dilapidé les fonds du programme d’aide au développement, PetroCaribe. 

2- Michel-Ange Gédéon

Commandant en chef de la Police Nationale d’Haïti, premier policier à devenir DG,  Michel-Ange Gédéon a beaucoup fait parler de lui dans les médias cette année. Premier policier ayant été formé à l’académie de Police fédérale, sa façon de diriger l’institution policière, son sens du retenu, sa neutralité professionnelle face aux intérêts politiques justifient ses compétences.  Sa gestion des émeutes des 6,7 et 8 juillet, des dernières manifestations organisées à travers le pays ainsi que sa stratégie pour sécuriser les deux carnavals organisés cette année à Port-au-Prince et aux Cayes, en disent long sur son sens de responsabilité. L’arrêté du 23 mai 2018 vu comme une stratégie de l’exécutif de réduire son pouvoir a été très critiqué par plus d’un. Au final cet arrêté lui a permis de bénéficier du support incommensurable de presque toute la nation. Lors d’une séance de travail au sénat entre les membres du conseil supérieur de la police nationale et les sénateurs sur la détérioration du climat de sécurité en cette fin d’année, le DG de la PNH a irrité certains sénateurs pour avoir mis son uniforme de la brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants ( BLTS) mais aussi parce qu’il s’était fait accompagner de chiens policiers.

3-Théobal James allias Polky

L’année 2018 a vu naître une stars unique en son genre: Polky. Ses vidéos très appréciées par certains et critiquées par d’autres ont fait le tour de la toile et lui ont donné une popularité phénoménale en un rien de temps. 33 ans, brèche-dent, il sait lier humour et humeur pour séduire ses fans. Sa prononciation défectueuse des sons lui sert d’atout. En témoigne son tube « Jeu Teume ».  

4- Jean Henry Céant

Jean Henry Céant, leader du parti « Renmen Ayiti » est devenu Premier ministre à la faveur des événements des 6,7 et 8 juillet qui ont coûté à Jack Guy Lafontant, son poste de Chef du gouvernement. L’ironie dans tout cela c’est que ce même Céant faisait partie du groupe des 8 candidats ayant contesté les résultats de la présidentielle de 2016 qui ont mis Jovenel Moïse en première position suivi de Jude Célestin. Et voilà aujourd’hui, dans un contexte politique fragile, le président Moïse remet son destin entre les mains du notaire de Bourdon qui joue tout pour redresser la barque.

5- Moïse Jean-Charles

Le secrétaire général de la plate-forme  » Pitit Dessalines » est passé de présentation. Ses prises de position sont souvent considérées comme du lourd. Certains le voient comme le cauchemar de l’administration Moïse-Céant dont il est un opposant farouche. L’homme de Pitit Dessalines possède l’art de casser la mobilisation de l’opposition dont il estime être le chef d’orchestre légitime. Son dernier acte ayant défrayé la chronique, a été de hisser un drapeau Noir et Rouge sur le site de Vertières en date du 10 novembre. En dépit des nombreux critiques, Jean-Charles Moïse n’a rien  regretté même si certains l’accusent d’avoir souillé un site historique de notoriété mondiale.

6-Wilson Jeudy

Qui n’a pas déjà entendu parler de Wilson Jeudy? Le maire de Delmas à qui cette commune doit toute sa splendeur, sa propreté et ses rues bien asphaltées qui rendent jaloux les habitants des autres communes. Animé du sens de l’État et du devoir, Wilson Jeudy est ce maire qui vient donner à ses contribuables l’envie de payer leurs impôts. Les dernières touches apportées au palais municipal pour la période des fêtes de fin d’année sont la traduction fidèle du joyaux qu’il veut faire de sa commune avec les taxes des contribuables qui lui font désormais une confiance aveugle. 

7-Reginald Boulos

Le nom du docteur Reginald Boulos  est sans doute le nom du businessman le plus cité en Haïti. Si certains politiques le voient comme un ennemi l’accusant d’être de mèche avec ses frères de la classe possédante pour continuer à s’enrichir, d’autres ne cessent de faire l’apologie de son patriotisme, son souci de voir évoluer les choses dans son pays. Et c’est pourquoi, il n’a jamais hésité d’investir dans le social, l’éducation, le sport et la culture. Sa façon à lui de contribuer au développement du pays. Il a été la plus grande victime des émeutes des 6,7 et 8 juillet de cette année. Homme de conviction, il ne s’est pas laissé faire. Après avoir presque tout perdu en été dernier, celui qui est perçu pour être le donneur de pouvoir en Haïti paraît plus déterminé à poursuivre ses œuvres. 

8- Luckner Désir

Louco Désir, homme de micro, est l’une des voix qui a fait beaucoup d’écho en 2018. Sa transition assurée d’animateur culturel à analyste politique a surpris plus d’un. De fait, son émission Matin-Débat diffusée sur les ondes de radio éclair du lundi au vendredi vient confirmer ce viel adage: » Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Louco connu pour être celui qui sait emmener son public partout où il passse et augmenter du même coup l’audience de la station au sein de laquelle il prête ses services. Désormais, l’homme au timbre lourd a ses empreintes sur la bande FM comme l’un des analystes les plus écoutés de l’univers médiatique haïtien de nos jours. 

9-Nerilia Mondesir

Nérilia Mondésir, surnommée Nerigol, est la meilleure joueuse du football féminin haïtien. À seulement 19 ans,  elle possède déjà un palmarès bien trop chargé. 4  souliers d’or, footballeuse internationale nominée parmi les 11 joueuses de la Concacaf. Elle a su tenir sa promesse de faire flotter le bicolore haïtien à la coupe du monde U-20. Elle a été la plus brillante parmi les 11 haïtiennes ayant discuté cette compétition. Elle est aujourd’hui la première footballeuse haïtienne à avoir intégré un club professionnel européen, à savoir le Monpelier HSC. 

10-Guy Wewe

Communicateur social, Guy Wewe Radio a, est devenu en un laps de temps le nouveau chouchou des médias sociaux en Haïti. Figure emblématique dans la retransmission live des activités culturelles, sa dernière interview avec l’ancien président Michel Martelly ayant fait le buzz a augmenté le nombre de ses followers. Désormais, ses publications très suivies et commentées, attirent fans et curieux du monde culturel. Son baptême de feu lors de la grande manifestation du 17 octobre a aussi augmenter sa côte de popularité sur la toile. Critiqué ou félicité, Guy Wewe en a tiré grand bénéfice de cette expérience qui parle d’elle-même.

Publicités
Click to comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Advertisement

Commentaires

Publicités

Archives

Publicités

On en Parle

error: Alert: Content is protected !!