Connect with us

Venezuela

Jean Charles Moise en observateur aux élections législatives au Venezuela

Published

on

Jean Charles Moise en observateur aux élections législatives au Venezuela
Barbancourt

Jean Charles Moise en observateur aux élections législatives au Venezuela pour le compte de la commission électorale nationale.

Le leader du parti politique de l’opposition “Pititt Desalin” a pris part comme observateur aux élections législatives organisées par la République Bolivarienne du Venezuela ce dimanche 6 décembre. Pour le compte de la commission électorale nationale, comme observateur indépendant il a visité et fait un rapport sur plusieurs centres de vote.

Du début du processus, ce dimanche 6 décembre 2020, le jour du vote, jusqu’à la fermeture des bureaux, le leader politique haïtien a été présent. Il a lui-même affirmé qu’il est présent comme citoyen au nom d’Haïti pour s’enquérir du bon déroulement du processus.

“Les électeurs sont présents dans les centres que nous avons visité. D’autres dirigeants comme Evo Morales, l’ancien président Bolivien, sont aussi présents l. Les partis politiques de l’opposition sont même majoritaires dans cette course électorale”, a constaté Jean Charles Moise, arborant une veste de la commission nationale électorale vénézuélienne.

En fin de la journée électorale, c’est un Jean Charles Moise toujours souriant qui, après avoir pris des vidéos montrant les votants, l’isoloir, la machine qui enregistre les votes dans le respect des gestes barrières en pleine pandémie, la liste électorale, se présente pour faire une vidéo bilan.

Barbancourt

” Nous avons visité 15 centres de votes, les gens étaient mobilisés, je ne crois pas qu’on peut dire le contraire. Je ne suis pas mandaté pour donner des résultats mais je connais la tendance et je me porte garant du bon déroulement du processus”, a-t-il dit avant de se rendre au bureau central de la CNE.

Jean Charles Moise au cours de cette visite pour la journée des élections législatives a pris la pause avec plusieurs militaires vénézuéliens et avait la permission de circuler dans tous les centres de vote qu’il a visités

En savoir plus:

Démocratie ou la mort: un slogan pour inciter le peuple à la révolte après le 7 février

Barbancourt

Redacteur en chef et administrateur de l'agence de presse en ligne JUNO7, Juriste de formation, spécialiste en management, suivi et évaluation des projets, consultant des affaires publiques.

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 1,006,982 other subscribers

Archives