Connect with us

Société

Jean Michel Lapin salue le départ de Bernard Diederich, témoin attentif de l’histoire haïtienne

Published

on

Jean Michel Lapin salue le départ de Bernard Diederich, témoin attentif de l'histoire haïtienne 28
Actimed

Trois jours après le décès du journaliste néo-zélandaise, Bernard Diederich, le Ministère de la Culture et de la Communication publie un communiqué pour saluer le départ de ce doyen de la Presse haïtienne, survenu le mardi 14 janvier 2020, en sa résidence privée à Port-au-Prince.

Le Ministre de la Culture et de la Communication (MCC) dit s’incliner devant la dépouille de Bernard Diederich ce Journaliste et Ecrivain, auteur du livre de « Papa doc et les tontons macoutes (1961) et directeur/fondateur de l’hebdomadaire Sun.

“Le Ministère de la Culture et de la Communication tout en présentant ses sincères condoléances à sa femme, Dr Ginette Dreyfus Diederich, salue l’indépendance d’esprit du journaliste et historien qui a marqué la Presse en Haïti comme un témoin attentif de notre histoire de peuple”,peut-on lire dans ce document portant la signature de Jean Michel Lapin dont la rédaction de Juno7 détient une copie.

Honoré le 4 mai 2017 par le Ministère de la Culture et de la Communication pour sa contribution et son engagement à la cause de la démocratie en Haïti, Bernard Diederich également photographe a vu le jour en 1926, à la Nouvelle-Zélande. Il a fait des études en Angleterre, participé à la seconde guerre mondiale dans le pacifique.Il a traversé les mers et les océans en voiliers pour s’installer en Haïti.

MG300

Actimed
Advertisement
Click to comment
Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 991,919 other subscribers

Archives