Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

La justice haïtienne ordonne au ministère des Cultes d’interdire à Armel Lafleur d’exercer en tant que pasteur

La justice haïtienne ordonne au ministère des Cultes d’interdire à Armel Lafleur d’exercer en tant que pasteur

La justice haïtienne ordonne au ministère des Cultes d’interdire à Armel Lafleur d’exercer en tant que pasteur.

Le pasteur Armel Lafleur devrait perdre bientôt son permis d’officier en tant que pasteur en Haïti. Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant a formulé cette demande dans une correspondance adressée au Directeur général du ministère des Cultes Evens Souffrant ce mercredi 4 janvier 2023.

Les excuses du pasteur Armel Lafleur n’auront pas suffi à calmer la colère provoquée par ses agissements. Invité à s’expliquer au Parquet de Port-au-Prince ce mercredi 4 janvier 2023, l’homme d’église devrait perdre dans la foulée son permis d’officier en tant que pasteur. C’est en tout cas la demande qu’a adressée le Commissaire Me Jacques Lafontant au Ministère des Cultes ce mercredi 4 janvier 2023.

« Le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, agissant en sa qualité de garant de l’ordre social et sous l’égide de la vindicte publique vous requiert de prendre, à titre de mesures conservatoires, l’interdiction d’officier en tant que pasteur dont la durée sera déterminée par ledit Ministère et toutes autres mesures ayant une fonction corrective et dissuasive », a écrit Me Lafontant dans cette correspondance.

Pour justifier la demande d’adoption de ces mesures conservatoires contre Armel Lafleur, Me Jacques Lafontant évoque « la gravité de la vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux mettant en scène les attouchements du Pasteur Armel sur une fidèle de son Église ». Le commissaire souligne également que les « agissements du Pasteur Armel LAFLEUR ont profondément troublé la morale publique en remettant en question les valeurs fondatrices de I ’Eglise et tendant à saper son fondement ».

Une source digne de confiance avait confié le mardi 3 janvier 2023 que le leader de l’église Indépendante la Porte étroite de Delmas 33 risquait gros allant jusqu’à perdre le permis d’exercer son ministère ecclésiastique en Haïti. Le pasteur devra également s’expliquer le jeudi 5 janvier 2023 par devant le Directeur général du ministère des Cultes qui l’a convoqué à une rencontre d’harmonisation. Cette rencontre se déroulera sur les vidéos circulant sur les réseaux sociaux le montrant dans une scène jugée obscène avec sa propre fille mais aussi autour des accusations de viol dont il fait l’objet.

La justice haïtienne ordonne au ministère des Cultes d’interdire à Armel Lafleur d’exercer en tant que pasteur

En savoir plus:

Sanctions internationales: une centaine de comptes fermés mais le « système bancaire haïtien n’est pas affecté »

Written By

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Le pasteur Armel Lafleur interdit de quitter le territoire haïtien après avoir boudé l’invitation du Commissaire du Gouvernement Jacques Lafontant Le pasteur Armel Lafleur...

Actualités

Convoqué par le Directeur général du Ministère des Cultes, le pasteur Armel Lafleur risque gros Le pasteur Armel Lafleur est dans l’œil du cyclone....

Justice

Le pasteur Armel Lafleur convoqué au Parquet du tribunal civil de Port-au-Prince pour outrage public à la pudeur Le pasteur Armel Lafleur est une...