Connect with us

Actualités

La plateforme KOLÒN fait le point sur sa rencontre du 3 janvier 2020 avec Jovenel Moïse

Published

on

La plateforme KOLÒN fait le point sur sa rencontre du 3 janvier 2020 avec Jovenel Moïse 28
MG Motors 720

La Confédération des Organisations Nationales (KOLÒN) s’est prononcé sur les allégations de René Momplaisir, coordonnateur du Secteur Populaire Haïtien, à la suite de la réunion tenue le 3 janvier dernier au Palais national entre le Président Jovenel Moïse et des organisations de la société civile.

Dans un communiqué transmis à la rédaction de Juno7, l’organisation dément avoir négocié avec Jovenel Moïse en vue de la formation d’un nouveau gouvernement. La délégation qui a pris part à la rencontre avait débattu de la crise sociale, économique et politique qui ronge le pays depuis plusieurs mois, à en croire ce communiqué.

« Le directoire de la plateforme s’inscrit en faux contre les propos gratuits et calomnieux prononcés par le coordonnateur du Secteur Populaire Haïtien, M. René Momplaisir, faisant croire que le coordonnateur du mouvement aurait négocié avec le président en vue de la formation d’un nouveau gouvernement » peut-on lire dans ce document daté du 6 janvier.

Si René Momplaisir informe que le Secteur Populaire Haïtien s’est désolidarisé de Kolòn après cette rencontre, Kolòn indique n’avoir reçu aucune notification en ce sens.

Par ailleurs, la confédération, composée de 800 organisations socio-politiques, apporte son plein soutien à son coordonnateur général Wilner Joseph, qualifié de dirigeant « autoproclamé » par René Momplaisir.

Fix Clairin Lakay

« Les dernières élections tenues en septembre 2019 au sein de la structure ont donné naissance à un comité directeur ayant à sa tête Wilner Joseph au poste de Coordonnateur Général. Les 800 délégués ayant participé à ce suffrage, dont celui du Secteur populaire, Campbell Pierre, ont légitimé le scrutin par leur choix respectif » rappelle cette structure.

La plateforme annonce qu’elle reste attachée aux revendications de justice sociale, de justice financière et de bonne gouvernance. C’est ce qui explique leur posture « ouverte » sur les voies pouvant conduire à la réalisation de ces demandes légitimes du peuple, sans fausser la lutte au nom d’une quelconque négociation politique.

Lait Bongu

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,426 other subscribers

Archives