Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU plaide pour un support financier à la PNH

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU plaide pour un support financier à la PNH

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield ,plaide pour un support financier à la PNH devant le Conseil de Sécurité de l’ONU.

Dans une allocution tenue à l’occasion d’une séance d’information du Conseil de Sécurité de l’ONU sur Haïti, la cheffe de la Mission des États-Unis auprès des Nations Unies, l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield a fait un plaidoyer en faveur du financement de la police nationale pour qu’elle puisse faire face aux gangs armés qui commettent des exactions sur la population.

« La situation est en effet préoccupante. L’activité des gangs a connu une augmentation rapide l’année dernière. Et comme l’a dit la Représentante du Secrétaire Général , les Haïtiens ont été victimes de meurtres, d’enlèvements, de violences sexuelles et de déplacements forcés. Les responsables de ces actes horribles doivent en répondre. La PNH a besoin d’un soutien financier, elle a besoin d’équipement, de formation et d’une direction cohérente pour garantir la poursuite de sa professionnalisation et renforcer sa capacité à lutter contre les gangs et à améliorer la sécurité des citoyens », at-elle détaillé.

Juno7 PUB

L’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield reprend le rapport du Secrétaire Général de l’ONU qui note que la police nationale d’Haïti ne peut à elle seule résoudre les problèmes de sécurité d’Haïti. La communauté internationale doit poursuivre ses efforts plus larges en faveur de l’état de droit en Haïti. « Nous devons fournir un soutien non seulement aux forces de l’ordre, mais aussi au système judiciaire et aux initiatives de réduction de la violence communautaire pour aider Haïti à instaurer un système de justice pénale fonctionnel », a-t-elle ajouté.

Au cours des deux derniers mois, souligne l’ambassadrice Linda Thomas-Greenfield, la communauté internationale a fait la preuve de son engagement à faire face à la situation sécuritaire d’Haïti, ainsi qu’à ses défis politiques et économiques. « Nous avons tous convenu que des mesures concrètes et rapides doivent être prises pour renforcer la Police nationale d’Haïti et de la nécessité d’un dialogue politique entre tous les secteurs de la société haïtienne », a indiqué l’ambassadrice Thomas-Greenfield.

L’ambassadrice des États-Unis à l’ONU plaide pour un support financier à la PNH

En savoir plus:

Deux Haïtiens meurent noyés dans l’est de la République dominicaine

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Sécurité

 4 maisons appartenant à l’ex bandit « Kòlèg » servant de lieux de séquestration des victimes du kidnapping ont été détruites, deux véhicules sont aussi confisqués...

Sécurité

 Haiti- Securité : la Police Nationale d’Haïti et son son véhicule blindé communément appelé “Ti Magali” marquent des points. Port-au-Prince, Haiti.-La police nationale d’Haïtiest...

Sécurité

 Haiti: un ancien policier accusé de l’assassinat d’un avocat au Barreau de La Croix des Bouquets a été arrêté par la police Port-au-Prince, Haiti.-...

Sécurité

 Haiti: La PNH a trouvé le téléphone d’une victime de kidnapping entre les mains de Guintheur Pierre qui se faisait passer pourtant pour un...