Connect with us

Hi, what are you looking for?

Économie

Lancement des travaux en vue de l’élaboration du budget 2022-2023

Lancement des travaux en vue de l’élaboration du budget 2022-2023
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Lancement des travaux en vue de l’élaboration du budget 2022-2023 à quelques mois de la fin de l’exercice fiscal en cours.

Environ une semaine après l’adoption du budget général de l’exercice fiscal 2021-2022 évalué à 210.5 milliards de gourdes, les ministres de l’Economie et des Finances (MEF), de la Planification et de la Coopération externe (MPCE) ont lancé, ce lundi 16 mai, le processus d’élaboration du budget de l’exercice 2022-2023. Toutefois, comme le reconnait Michel Patrick Boisvert, selon les dispositions de la Loi du 4 mai 2016 traitant de l’Elaboration et l’Exécution des lois de Finance, le processus d’élaboration de ce budget devrait être normalement déjà à sa phase de finalisation.

« Malgré le contexte difficile, le lancement tardif du processus de préparation du budget 2022-2023 et par souci de respecter les engagements pris en termes de transparence, l’accent sera mis sur l’aspect participatif du document. Nous émettons le vœu que la situation socio-politique et économique se stabilise au cours du reste de l’exercice fiscal 2021-2022 pour que le pays puisse être doté d’un budget dans le délai légal », a-t-il déclaré. 

Juno7 Pub

Pour le ministre des finances, l’élaboration du budget de l’exercice 2022-2023 se fait dans un contexte marqué par la récente adoption du budget 2021-2022 à cinq mois de la fin de l’exercice fiscal, la détérioration du climat de sécurité en raison de la prolifération des gangs armés, l’accélération de l’inflation découlant de la flambée des prix sur le marché international et un ralentissement des transferts privés affectant le pouvoir d’achat des ménages

Toutefois, a fait remarquer M. Boisvert, l’ajustement du salaire minimum et des salaires dans la fonction publique, ainsi que la mise en œuvre des programmes sociaux du gouvernement devront permettre de mitiger les impacts de la dégradation du pouvoir d’achat des ménages les plus vulnérables. En outre, l’engagement du gouvernement de lancer la mise en œuvre du Plan de Relèvement Intégré de la Presqu’ile du Sud (PRIPS) devrait aider à dynamiser, entres autres, le secteur de la construction qui était l’un des secteurs les plus actifs durant les années qui ont suivi le tremblement de terre de 2010.

 Au niveau du budget 2022-2023, le cap sera mis sur la qualité et l’efficience des investissements publics. « Avec les maigres ressources dont nous disposons, nous adapterons une approche pragmatique en priorisant de manière stratégique les investissements dans les infrastructures résilientes.

Le temps où des idées de projet étaient retenus dans le Budget est révolu. Pour le Budget de l’exercice 2022-2023, nous nous entendons pour que ne soient inscrits dans le PIP, que de véritables projets c’est-à-dire ceux respectant les critères établis par la loi. Il est confirmé, lors de la dernière mission d’évaluation du Fonds monétaire internationale (FMI) sur la gestion des investissements publics, que l’efficience des investissements publics en Haïti est estimée à 5% contre environ 39% dans les pays à faibles revenus », a assuré Michel Patrick Boisvert.

Le directeur général du ministère de la Planification et de la Coopération externe, Wilfrid Trenard a précisé qu’au cours de l’exercice 2022-2023, les priorités du gouvernement s’articuleront autour des points suivants : la lutte contre l’insécurité avec le renforcement des capacités de la police nationale ; la reconstruction de la péninsule du Sud sévèrement affectée par le séisme du mois d’août 2021 ; la promotion et la protection sociale ; la poursuite des projets prioritaires en cours, la mise en œuvre des projets qui permettront de renouer avec la croissance, l’amélioration de l’accès à l’éducation et à la santé.

Lancement des travaux en vue de l’élaboration du budget 2022-2023

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En savoir plus:

Jean-Doloreste Lajoie, jèn medsen ki retire “sansi” anndan vajen yon pasyant 85 lane ap bay detay

Written By

Rédacteur, coproducteur de la série documentaire "Kitem Esplikew" de Juno7

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus de contenu

Économie

L’Éducation et la sécurité parmi les plus gros postes budgétaires du gouvernement pour l’exercice fiscale 2021-2022 qui se termine le 30 septembre prochain Dans...