Connect with us

Hi, what are you looking for?

Justice

Le barreau de Port-au-Prince insiste sur la nécessité d’un accord sur la levée de la grève

Le barreau de Port-au-Prince insiste sur la nécessité d'un accord sur la levée de la grève
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Le barreau de Port-au-Prince insiste sur la nécessité de trouver un accord sur la levée de la grève générale des magistrats.

Le dysfonctionnement de l’appareil judiciaire à cause de la grève générale lancée depuis mi-février par les associations de magistrats a des conséquences néfastes sur le système judiciaire, les professionnels du droit et les justiciables en particulier. Deux mois après, le Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince qui ajoute la panoplie de décisions prises par l’exécutif dont la dernière en date est l’arrêté présidentiel du 16 mars établissant l’état d’urgence sécuritaire à Village de Dieu qui occasionne la fermeture du tribunal de Première Instance, insiste sur la nécessité de trouver un accord en urgence entre les protagonistes sur la levée de la grève.

Dans un communiqué publié le 14 avril 2021, le Barreau des Avocats de Port-au-Prince souligne que la récurrence des arrêts de travail au sein de l’appareil judiciaire qui ne fait que perturber le cours de la justice découle d’un mal profond qui affecte l’ordre judiciaire.

Dans la perspective de restaurer le fonctionnement normal du système judiciaire trop longtemps affecté par la recrudescence de l’insécurité, les grèves récurrentes et les décisions jugées maladroites de l’exécutif, le Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince ne souhaite que la relocalisation, dans le plus bref délai, du palais de justice se trouvant au Bicentenaire, non loin de Village de Dieu. Le conseil réitère cette demande dans son communiqué du 14 avril.

Dans un autre communiqué publié la veille, le Conseil de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, annonce qu’une plainte formelle sera déposée contre X au Parquet de ladite juridiction qui devra, selon le document, mettre tout en oeuvre afin que les auteurs, co-auteurs et complices des récentes attaques armées ayant ciblé des membres de la corporation soient identifiés puis déférés au cabinet d’instruction pour les suites de droit.

En savoir plus:

La sécurité des citoyens au coeur du 77e Conseil des ministres selon une note du MCC

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

Les magistrats haïtiens maintiennent leur grève et critiquent l’insouciance des autorités concernées Depuis près de deux mois le système judiciaire haïtien est affecté par...

Actualités

La grève se poursuit au sein de l’appareil judiciaire. Une initiative des magistrats pour exiger le respect de la constitution. Annoncé le 15 février...

Actualités

L’Association Professionnelle des Magistrats (APM) soutient la grève des magistrats du parquet Dans une note datée du 29 novembre 2020, l’Association Professionnelle des Magistrats...

Actualités

Me Marie Suzy Legros, première femme élue bâtonnière en Haïti. Port-au-Prince, Haïti .- Exerçant la profession d’avocat depuis 31 ans, Me Marie Suzy Legros...