Connect with us

Actualités

Le Groupe CANEZ dénonce l’arrestation illégale et arbitraire de Xavier Auguste

Published

on

Le Groupe CANEZ dénonce l’arrestation illégale et arbitraire de Xavier Auguste
Barbancourt

Le Groupe CANEZ proteste énergiquement contre l’arrestation jugée illégale et arbitraire du Directeur de Canez Construction, Ralph Xavier Auguste.

Port-au-Prince, Haïti.- Dans une note de protestation en date du mercredi 14 octobre 2020, le Groupe Canez a dénoncé l’arrestation jugée illégale et arbitraire du Directeur de Canez Construction, Ralph Xavier Auguste, accusé de pratiquer la spéculation illicite dite « Marché Noir » lors d’une visite d’inspection du ministre Jonas Coffy et des vérificateurs du MCI le 13 octobre dernier.

Le Groupe Canez dénonce également, dans cette note de presse, les déclarations graves, injurieuses, mensongères et diffamatoires du ministre du Commerce et de l’Industrie, Jonas Coffy, selon lesquelles les dirigeants de Canez Construction sont impliqués dans la vive tension qui a régné au bas de Delmas pendant le passage de l’équipe du MCI à Delmas 4.

Des rafales d’armes automatiques ont été entendues ce jour-là dans cette zone souvent présentée comme le bastion du chef de gang Jimmy Chérizier alias Barbecue. Le titulaire du MCI, l’ancien député Jonas Coffy, a évoqué plus tard en conférence de presse une tentative d’assassinat contre sa personne.

Le Groupe Canez affirme travailler sans relâche en vue de se conformer aux exigences des autorités faisant injonction aux entreprises de libeller les prix en gourdes. Le Groupe Canez souligne, en réponse aux déclarations du ministre Coffy, que les prix étaient déjà affichés en gourdes dans plusieurs de ses rayons. Une démarche qui traduit la volonté de Canez Construction de respecter la loi poursuit la note de presse.

bongu j7

« Loin de se renseigner sur les modalités d’affichage des prix et le processus en cours pour sa finalisation, les autorités judiciaires, sous la réquisition du ministre du Commerce et de l’Industrie, ont procédé à l’arrestation arbitraire du directeur de Canez Construction alors qu’il n’a commis aucune infraction et que les éléments constitutifs du trafic de spéculation illicite, dit « Marché Noir » ne sont pas réunis en l’espèce » selon la note du Groupe Canez qui se dit victime d’abus et de persécution de toute sorte.

Le Groupe Canez se vante d’avoir versé à l’état haïtien un montant de 5.2 milliards de gourdes en taxes, impôts et redevances entre 2014 et 2019. A la suite de l’arrestation de Ralph Xavier Auguste, libéré quelques heures après sur ordre de la justice, la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti (CCIH), la Chambre Franco-Haïtienne de Commerce et d’Industrie (CFHCI), la AMCHAM et l’Association des Industries d’Haïti (ADIH) ont condamné cette arrestation qu’elles qualifient d’arbitraire et les atteintes à la liberté d’entreprise dans une note de presse conjointe signée par les responsables de ces associations patronales.

En savoir plus:

Dadou Jean Bart devant le tribunal de la FiFa, Yvette Felix sanctionnée

Jac

Communicateur social, journaliste, présentateur et animateur de radio. Originaire de Léogâne. Aime la lecture, la musique, le cinéma et la poésie

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,426 other subscribers

Archives