Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

“Les 4 policiers libérés ne sont ni des évadés de prison, ni des fugitifs en cavale”, précise leurs avocats

"Les 4 des policiers libérés ne sont ni des évadés de prison, ni des fugitifs en cavale", précise leurs avocats

La batterie d’avocats des policiers arrêtés à Petit-Goâve le 21 janvier dernier puis libérés de force le mercredi 17 mars précise que leurs clients ne sont “ni des évadés de prison, ni des fugitifs en cavale”.

Quelques heures après l’intervention armées des policiers du groupe “Fantômes 509” accompagnés de quelques militants ayant conduit à la libération forcée des policiers Eliphète Bonfritz, Becker Beaublanc, David Zidor et Edyvenson Joseph, arrêtés le 21 Janvier 2021, à Petit-Goâve , les avocats André Michel, Jean Michel Augustin, Marc Antoine Maisonneuve, Axène Joseph, Arnel Rémy constituant la défense des agents susmentionnés ont réagi pour apporter des précisions concernant le statut de leurs clients.

Dans une note de presse acheminée à la rédaction de Juno7, les avocats André Michel, Jean Michel Augustin, Marc Antoine Maisonneuve, Axène Joseph, Arnel Rémy jugent nécessaire de rappeler à l’attention de tous que les policiers en question ne sont “ni des évadés de prison, ni des fugitifs en cavale”.

Ces derniers, poursuivent-ils, ont été tirés de leur cellule au commissariat de Delmas 33, ce Mercredi 17 Mars 2021, vers midi 55 PM, par une foule immense de citoyennes et Citoyens en colère. Selon les avocats cités plus haut, les policiers Eliphète Bonfritz, Becker Beaublanc, David Zidor et Edyvenson Joseph n’ont fait que bénéficier d’un concours de circonstances exceptionnelles, totalement indépendant de leur volonté.

Advertisement. Scroll to continue reading.

Selon les avocats André Michel, Jean Michel Augustin, Marc Antoine Maisonneuve, Axène Joseph, Arnel Rémy, ces policiers qu’ils qualifient de victimes de la défaillance de la Justice Haïtienne et de la Politisation de la Police Nationale D’Haiti “comparaîtront, en état de liberté, par devant qui de droit, au moment opportun ,avec toutes les garanties de fait et de droit, dues à leurs statuts de Policiers et de citoyens qui n’ont jamais été condamnés par la Justice de leur pays”.

En savoir plus:

Récupération du blindé et des cadavres des policiers à Village de Dieu: Léon Charles fait le point

Advertisement. Scroll to continue reading.

Rédacteur à l'agence de presse en ligne Juno7 depuis 2017. Marié, Juriste et étudiant en Diplomatie, je crois en une presse utile.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Sciences

La PNH annonce la libération d’une personne kidnappée à la Croix-des-Bouquets. La concubine du ravisseur a été arrêtée. La Police nationale d’Haiti (PNH) a...

Sécurité

“Aucun groupe, aucune unité de la PNH ne s’appelle All Black” selon la porte-parole adjointe de la PNH Marie Michelle Verrier La Police Nationale...

Sécurité

Deux présumés bandits stoppés par la police nationale d’Haïti (PNH) lors d’un échange de tirs à Petion-Ville. Si les bandits ne chôment pas, la...

Sécurité

Interpellation de l’ancien policier Abelson Gros-Nègres, recherché par les autorités comme membre de Fantom509. Des protestataires, à Carrefour feuille, et l’avocat André Michel réclament...