Connect with us

Hi, what are you looking for?

Politique

Les évêques catholiques demandent au pouvoir en place de « renoncer à l’organisation du référendum »

CEH / référendum / Une messe contre l'insécurité chantée par tous les évêques en l'église Saint-Pierre
Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

Les évêques catholiques demandent au pouvoir en place de « renoncer au projet de référendum »

La conférence Épiscopale d’Haïti (CEH), dans une note en date du le 1er juin 2021, a demandé au pouvoir en place de « renoncer au projet de référendum ».  Nous publions in extenso la note de la CEH.

CEH / référendum / Une messe contre l'insécurité chantée par tous les évêques en l'église Saint-Pierre

Photo: Ody Bien-Eugène | Juno7

En ces temps difficiles de notre histoire de peuple, les cris angoissants de nos sœurs et frères trouvent un vibrant écho en nos cœurs d’Évêques, pasteurs du Peuple de Dieu. Ces cris sont provoqués par la souffrance endurée à cause des maux terrifiants tels : la multiplication des gangs lourdement armés qui font la loi et imposent leurs diktats, la violence sous toutes ses formes, le kidnapping, l’insécurité qui empêche la libre circulation sur le territoire national, la criminalité, l’impunité, l’instabilité politique, la détérioration des structures de l’État, la cherté de la vie, la recrudescence de la Covid-19, etc…

Juno7 Pub

Dans une atmosphère sociopolitique et économique aussi délétère, nous convions les acteurs politiques, les hommes et les femmes au pouvoir comme ceux de l’opposition radicale ou modérée, à éviter de faire peser sur le dos du Peuple de lourds fardeaux qui auront pour conséquences de ralentir ou même bloquer sa marche vers son plein épanouissement. Parmi ces fardeaux nous citons, entre autres, la volonté de doter le pays à tout prix d’une nouvelle constitution par voie référendaire.

Comme nous l’avons dit dans notre Message de Noël 2020, « si de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer des changements dans la constitution ou une nouvelle constitution, il faut bien chercher la manière juste et consensuelle pour y arriver ». Tel n’est pas le cas pour le moment. La décision de remplacer une Constitution ne devrait pas être prise en pleine crise politique où l’on peine à trouver un consensus pour en sortir. S’entêter à le faire va enfoncer le pays dans une crise encore plus profonde.

La conjoncture sociale et politique actuelle, faite de division, de méfiance et de violence de toutes sortes, n’est pas du tout favorable à un projet d’une telle envergure, qui supposerait la mise en commun de toutes les forces vives de la Nation. Renoncer au projet du référendum serait donc la sage décision de l’heure. Évitez, nous vous en conjurons, que le pays connaisse encore des jours sombres et même pires que ceux que nous connaissons présentement.

Le peuple haïtien, dans toutes ses composantes, ne peut plus attendre de voir le pays sortir de la misère, de l’insécurité, de l’instabilité et de l’illégalité chronique. En conséquence, travailler pour la paix et le changement en profondeur nous presse tous et est à mettre à l’œuvre maintenant. Comment le faire sans d’abord nous accepter comme frères et sœurs, fils et filles d’une même nation, sans relancer sans tarder la marche démocratique permettant au peuple de choisir ses dirigeants légitimes par la voie électorale libre et transparente?

En savoir plus:

Le gouvernement ordonne la fermeture des classes au 11 juin 2021

Written By

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Dimitry Charles (Rédacteur)

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus de contenu

Actualités

La FBH refuse la demande du CEP de désigner des avocats pour la formation des tribunaux référendaires et électoraux. En ce qui concerne la...

Actualités

L’administration Biden “s’oppose” au référendum constitutionnel programmé par le pouvoir en place. L’administration Biden estime que le référendum constitutionnel controversé du président Jovenel Moïse...

Actualités

Nan yon nòt ki pote siyati Ricardo Fleuridor, Jonathan Renois ak anpil lòt manb, estrikti Nou Pap Konplis pale sou kesyon referandòm pou l...

Politique

Plusieurs partis politiques de l’opposition annoncent une tournée dans la région des Palmes visant à faire échec au référendum. Port-au-Prince , Haïti .- L’opposition...