Connect with us

Économie

L’installation du comité sur la stratégie nationale de l’inclusion financière

Published

on

L’installation du comité sur la stratégie nationale de l’inclusion financière
Nissan

Jovenel Moise a procédé à l’installation du comité sur la stratégie nationale de l’inclusion financière ce mercredi au palais national

Le président Jovenel Moïse a procédé, ce mercredi 24 juin 2020, en présence du Premier ministre Joseph Jouthe, du ministre de l’Economie et des Finances , Michel Patrick Boisvert, du Gouverneur de la banque de République d’Haïti, Jean Baden Dubois, à l’installation de la commission présidentielle sur la Stratégie nationale de l’inclusion financière. Le travail de cette commission selon le chef de l’État vise à favoriser l’entreprenariat, financer le secteur agricole et réduire la pauvreté dans le pays.

« L’un des objectifs que la commission doit se fixer est de travailler dans un court délai pour que toutes les transactions financières soient numérisées. Nous ne serons pas en mesure de lutter efficacement contre la fraude, l’évasion fiscale, la criminalité financière et le blanchiment d’argent si les transactions financières ne sont pas numérisées. Et ce n’est qu’alors que nous pourrons parler d’inclusion financière », a indiqué le chef de l’État.

« Aujourd’hui, nous sommes à une étape importante, où mon administration et le gouvernement témoignent de leur engagement à lier la stratégie nationale pour l’inclusion financière avec d’autres politiques publiques du gouvernement, afin que nous puissions lutter durement contre la pauvreté en Haïti. Aucun pays au monde ne peut parler de développement sans crédit, mais pour que cela devienne une réalité, nous devons commencer à accompagner la population », a-t-il ajouté.

La préoccupation du président en installant cette commission est de permettre à la majorité des petits entrepreneurs qui ont besoin de développer leurs entreprises, en particulier ceux du secteur agricole, d’avoir accès à des services tels que le crédit et l’assurance pour protéger leurs récoltes. La seconde consiste à renforcer toutes les politiques publiques qui peuvent aider à lutter contre le chômage, à freiner l’insécurité alimentaire, à soutenir la création de richesse, la stabilité financière et la croissance économique du pays.

Barbancourt

Cette commission sera composée des ministres de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle, de l’économie et des Finances, du Commerce, de la Justice, de la planification, du gouverneur de la BRH et de trois représentants de la présidence.

A lire aussi:

Nissan

John F. Moreau (PDG | juno7) - Jinaud Augustin (ADM, Redacteur en Chef) - Jusner JEAN-PIERRE CPAH, (Economiste) - Lunick Revange (Redacteur) Pierre Emmanuella Tanis (Rédactrice) - Ody Bien-Eugène (Photographe) - Patrick Edouarzin TCHOOKO (Caricaturiste), Chrisnette Saint Georges (Présentatrice) Jean Herntz Antilus (Rédacteur)

Advertisement

Abonnez-vous

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner

Join 992,180 other subscribers

Archives