Connect with us

Hi, what are you looking for?

Actualités

L’organisation sociopolitique “Alyans Pèp” désapprouve la grève annoncée par les syndicats du transport en commun

L'organisation sociopolitique "Alyans Pèp" désapprouve la grève annoncée par les syndicats du transport en commun

Haïti : l’organisation socio-politique “Alyans Pèp” désapprouve la grève annoncée par les syndicats du transport en commun.

L’organisation sociopolitique dénommée «Alyans Pèp » s’est prononcée, lors d’une conférence de presse, sur le mouvement de grève annoncé par les syndicalistes du transport en commun les lundi 31 juillet, mardi 1er et mercredi 2 août 2023. Par la voix de son coordonnateur adjoint, Benel Didier, “Alyans Pèp” dit s’opposer fermement à cette initiative qui est défavorable aux bacheliers et aux parents.

“Dans le souci d’apporter notre solidarité aux élèves qui doivent subir les examens du bac lundi, mardi et mercredi prochain, mais aussi aux parents, nous disons, au sein de “Alyans Pèp”, qu’il ne peut y avoir de grève sur le territoire national, et il ne doit pas y avoir de grève”, a déclaré le militant politique.

Soulignant qu’ils [Alyans Pèp] veulent constituer une nouvelle forme d’opposition dans le pays, M. Didier soutient que les écoliers ne peuvent être pénalisés. “Nous voulons faire une opposition responsable. Nous sommes bien placés pour comprendre les sacrifices consentis par les enfants et les parents pour que cette année scolaire soit bouclée”, a-t-il déclaré.

Malgré les mécontentements exprimés en prélude à ce mouvement de grève, les syndicats des chauffeurs du transport public disent maintenir les trois journées de grève, prévues les lundi 31 juillet, mardi 1er et mercredi 2 août 2023, pour forcer le gouvernement dirigé par Ariel Henry à réduire de 40% les prix des produits pétroliers sur le marché haïtien.

Les syndicats ont affirmé qu’ils ne sont pas contre la tenue des examens du baccalauréat mais qu’ils ne feront aucune concession pour faciliter le déroulement des examens officiels. Ils imputent déjà la responsabilité au gouvernement si la tenue de ces épreuves venait à échouer.

Pas moins de 118 342 candidats s’apprêtent à participer au bac unique en Haïti du 31 juillet au 3 août 2023, selon les données fournies par le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Ces candidats sont répartis à travers les dix directions départementales d’éducation (DDE).

L'organisation sociopolitique "Alyans Pèp" désapprouve la grève annoncée par les syndicats du transport en commun

En savoir plus:

“Haitian Young Talent Awards 2023” a organisé un concours pour la promotion des jeunes talents de la génération 2000

Click to comment

Laisser un commentaire

Plus de contenu

Actualités

Le mot d’ordre de grève n’est pas respecté ce lundi matin dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. L’appel à la grève générale de trois...

Actualités

Constatant la réussite de la grève des 1er et 2 février, le Premier ministre Joseph Jouthe invite les organisateurs et tous les syndicalistes au...